Jacques Comeau à La Voix: une immense vague d’émotions

«C’est fou. C’est quasiment un moment irréel. Pincez-moi!», a déclaré Jacques Comeau qui a remporté haut la main le premier Direct de La Voix.

L’Acadie Nouvelle a joint l’artiste acadien au lendemain de sa victoire. Celui qui a obtenu 83% de la faveur du public passe donc en demi-finale. L’élu de l’équipe d’Éric Lapointe confie avoir vécu une vague d’émotions tout au long de la soirée. D’abord, il a participé au numéro de groupe avec l’étoile de la chanson française Patrick Bruel pour ensuite se produire en solo devant un public enflammé.

«Je ne pouvais pas croire que j’étais en train de regarder Patrick Bruel dans les yeux en train de chanter. Juste là c’était gros et de voir la réaction de la foule aussi», a exprimé le chanteur de Dieppe.

C’est avec la chanson Always On My Mind de Willie Nelson qu’il a conquis le coeur du public. Cet homme de famille pensait à sa conjointe tout au long de sa prestation. Une force incroyable l’a accompagné lors de sa prestation, a-t-il confié. Cette pièce que lui a proposée son coach lui convenait tout à fait même s’il a dû sortir un peu de sa zone de confort. En lisant le texte, il s’est senti très vite interpellé.

«Le texte me fait penser beaucoup à mon épouse qui prend soin des enfants parce que je suis souvent parti travailler à l’extérieur. Des fois, j’ai le sentiment de culpabilité, j’aimerais ça être là, mais je m’en vais travailler pour notre gagne-pain.»

En chantant, l’artiste natif de Néguac a fait un clin d’oeil (lorsqu’il a pris le foulard à la fin du numéro) aux femmes de sa famille, notamment à sa grand-mère qui a eu 22 enfants. Elle aimait les foulards.

«Ç’a été un moment pas mal magique. Je ne m’attendais pas à ce que ça capte les gens comme ça. Ça voulait dire quelque chose pour moi, mais je ne savais pas que les gens allaient le ressentir.»

Celui que l’on surnomme le «papa acadien», encourage les gens à prendre le temps de passer des moments en famille.

«Je suis heureux de voir que les réseaux sociaux existent parce qu’on peut partager beaucoup de choses, mais souvent le peu de temps qu’on a à partager en famille, on le passe devant une tablette», a mentionné l’artiste qui a reçu de nombreux témoignages d’auditeurs.

Un record?

Au dévoilement des résultats, le candidat a été complètement renversé. Semble-t-il qu’il aurait même battu un record d’appui du public à la Voix. Les producteurs mènent actuellement des recherches pour vérifier si c’est le cas. Cet appui de l’Acadie et du Québec lui fait chaud au coeur.

Son authenticité et l’émotion qu’il a transmise pendant sa prestation ont été remarquées par les juges. Lara Fabian l’a même qualifié de «cadeau» de la Voix. Avant d’arriver à ce premier direct, beaucoup de travail a été accompli, a fait savoir le candidat acadien. Répétitions et sessions de travail avec le coach vocal se sont enchaînées depuis mercredi dernier. Le chanteur compare le stress qu’il vit à une balade en bateau sur la baie de Shediac.

«Tout va bien et tout d’un coup, on frappe une vague. La nervosité prend place, le stress embarque. On va voir le coach vocal, on échange et il donne de trucs. Il faut travailler beaucoup sur la concentration et la respiration. C’est une grosse vague d’émotion, mais je me dis que si on perd ce stress, cela veut peut-être dire qu’il faut tourner la page.»

Il se sent choyé d’être aussi bien entouré. Il entend profiter pleinement de l’expérience parce qu’une fois l’aventure terminée, il sait qu’il devra poursuivre sa route seul. Il a déjà reçu des offres pour des spectacles, des festivals et divers événements. Pour l’instant, il doit attendre la fin du concours télévisé avant de répondre à toutes ces invitations.

«Ça ouvre des portes et ça donne une idée sur les possibilités de continuer pour éventuellement vivre de ce qu’on aime. L’univers m’envoie des messages et si c’est ça, il faut écouter ce qu’il nous envoie. Si je peux faire en sorte de me servir de ce qui m’a été donné et de le partager avec le monde qui m’entoure pour faire du bien, ce serait super», a mentionné l’artiste qui avait mis sa carrière musicale un peu en veilleuse au cours des dernières années.

Jacques Comeau sera de retour sur le plateau de la Voix au réseau TVA le dimanche 28 avril, pour la demi-finale. Il ne sait pas encore ce qu’il va chanter. C’est certain qu’il souhaite poursuivre l’aventure le plus longtemps possible et qu’il aimerait bien gagner.

«On a vu hier avec les performances des candidats, c’est très fort. Je ne tiens rien pour acquis. Je veux gagner, mais il faudra que je travaille», a-t-il conclu.