Les glaces du fleuve Saint-Jean fondent à un rythme rassurant

Les responsables des mesures d’urgence se disent satisfaits du taux de fonte progressive de la glace dans le fleuve Saint-Jean, un an après les inondations record de l’année dernière qui ont causé des dommages dans le sud de la province.

Geoffrey Downey, porte-parole du Département de la sécurité publique du gouvernement provincial, a déclaré que, malgré les pluies de cette semaine, la fonte des rivières a été régulière et lente, une tendance radicalement différente de celle de 2018.

Il y avait quelques inquiétudes au début, l’hiver ayant entraîné une forte accumulation de neige dans le nord de la province.

Cependant, selon M. Downey, le changement graduel des températures, avec des niveaux de gel supérieurs à 4° C le jour et des nuits fraîches, diffère du retournement rapide de l’année dernière alors que les températures sont passées de froides à très chaudes.

L’année dernière, environ 12 000 propriétés ont été touchées par des inondations généralisées entre la fin avril et la mi-mai.

Selon M. Downey, toutes les communautés riveraines devraient rester au-dessus des eaux du fleuve pendant les trois prochains jours.

Il prévient que si les températures devaient changer radicalement la semaine prochaine, les risques d’inondation pourraient rapidement augmenter.