Taxe sur le carbone: les redevances doivent revenir aux Néo-Brunswickois, disent les libéraux

Les libéraux demandent à Blaine Higgs de remettre aux Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises l’argent de la taxe indirecte sur le carbone imposée par son gouvernement.

«Les prix de l’essence ont augmenté d’environ 30 cents le litre depuis le début de l’année et les entreprises et les consommateurs en ressentent les effets», souligne Chuck Chiasson, député provincial de Victoria-La-Vallée.

«En réalité, nous avons deux taxes sur le carbone au Nouveau-Brunswick», affirme pour sa part Benoit Bourque, porte-parole en matière de Développement de l’énergie et des ressources et député de Kent-Sud.

«L’une d’elle profite à l’environnement et l’autre profite au gouvernement provincial. Il est temps d’éliminer la taxe sur le carbone de Higgs et de rembourser cet argent aux Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises. Ils méritent un répit.»

Une analyse réalisée par un journaliste primé indique que le gouvernement provincial recevra 9 millions $ de la TVH perçue sur la taxe fédérale sur le carbone.

Le gouvernement conservateur de Blaine Higgs a présenté le projet de loi 11 afin de permettre aux détaillants de répercuter le coût de la taxe sur le carbone sur les consommateurs et consommatrices. Les libéraux ont présenté un amendement à ce projet de loi afin d’exiger du gouvernement qu’il calcule le montant de l’argent reçu et propose un remboursement à la population du Nouveau-Brunswick.

L’amendement a été rejeté par les votes combinés des conservateurs et de l’Alliance des, les députés verts s’étant abstenus de voter.

«En réalité, Higgs empoche cet argent et tente de le cacher aux Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises. Je ne peux pas croire que Kris Austin, qui prétend être le défenseur du peuple, a voté en faveur du maintien de cette ponction fiscale et de cette attaque contre les gens du Nouveau-Brunswick» a déclaré Chuck Chiasson.

Chuck Chiasson et Benoît Bourque ont déclaré qu’ils contacteraient les députés de tous les partis pour «tenter de trouver une solution à ce problème».