Les célébrations de Pâques assombries: quatre adolescents perdent la vie

Les célébrations de Pâques ont été assombries ce week-end, après que quatre adolescents de la région de Miramichi aient perdu la vie, samedi soir, à la suite d’un accident de route.

Des policiers et d’autres premiers intervenants ont été appelés sur les lieux de l’accident, sur la rue Nelson, près de la route 118, peu après 22h30. La voiture s’est immobilisée dans des eaux profondes.

Les victimes ont été transportées d’urgence à l’Hôpital régional de Miramichi, situé tout près du lieu de l’accident, mais elles ont succombé à leurs blessures, malgré les efforts «héroïques» déployés par le personnel médical.

La Force policière de Miramichi a convié les médias à une conférence de presse dimanche après-midi pour dévoiler les noms des victimes. Il s’agit de Logan Matchett, âgé de 17 ans, d’Avery Astle, âgé de 16 ans, Cassie Lloyd, âgée de 17 ans et Emma Connick, âgée de 18 ans. Les familles ont été avisées. Tous étaient de la région de Miramichi.

Les quatre jeunes prenaient place à bord d’un VUS enregistré au nom de la famille Matchett.

Chaussée très glissante

D’après l’enquête préliminaire de la police, la sortie de route mortelle a probablement été causée par un excès de vitesse et de mauvaises conditions routières. La chaussée était très glissante en raison de la pluie. La limite de vitesse dans le secteur est de 80 km/h. On ne croit pas que la drogue ou l’alcool soit en cause.

Le fait que la voiture se soit immobilisée dans un cours d’eau a grandement nuit à leurs chances de survie, dit Brian Cummings, chef adjoint de la Force policière de Miramichi.

Le policier avoue que l’accident est l’un des plus tristes qu’il a vu au cours de sa carrière.

«Cela fait très longtemps que nous faisions ce travail. Je ne me souviens pas d’avoir vu un accident de cette ampleur depuis longtemps. Quand il y a de jeunes victimes, c’est encore plus difficile. Je connaissais l’une des victimes personnellement et je suis certain que nous connaissions tous au moins une des victimes. Je ne peux vous dire à quel point nous sommes de tout coeur avec les familles.»

Adam Lordon, maire de Miramichi, a déclaré qu’il a été dévasté par la nouvelle.

«Les mots me manquent pour décrire une triste perte comme celle-ci. Cela me fend le coeur lorsque je pense aux quatre vies perdues. Je ne les connaissais pas personnellement, mais il est évident qu’en lisant les nombreux témoignages qu’ils étaient tous de jeunes très exceptionnels avec un avenir brillant.»

Des responsables du district scolaire anglophone North ont confirmé que deux des victimes fréquentaient l’école secondaire James M. Hill Memorial et que les deux autres fréquentaient l’école secondaire régionale North & South Esk. Des mesures ont déjà été prises pour offrir du soutien aux étudiants et au personnel.

Les deux écoles secondaires ont été ouvertes dimanche après-midi pour permettre aux élèves en deuil de rencontrer des conseillers.

Les deux écoles ont publié des déclarations pratiquement identiques sur Facebook.

«Nos pensées et prières vont aux familles, aux amis et à la communauté scolaire. Dans les moments difficiles comme ce que nous vivons actuellement, il est important de se soutenir mutuellement et de s’aider les uns des autres. Nous encourageons nos étudiants à rechercher le soutien dont ils pourraient avoir besoin en ce moment», lit-on dans la déclaration.

La rue Nelson a été fermée à la circulation pendant plusieurs heures. Elle a été rouverte vers 8h dimanche matin.