Train: une navette Gaspé-Campbellton tout l’été

Les citoyens du sud de la péninsule gaspésienne pourront emprunter un service de navette jusqu’à la gare de Campbellton cet été, question de pouvoir profiter du système ferroviaire.

Fière du succès de son projet-pilote de navette reliant les municipalités gaspésiennes (de Nouvelle à Gaspé) à la gare de train de Campbellton durant la période des Fêtes, la Régie intermunicipale de transport Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (RÉGIM) tente maintenant l’expérience l’été.

L’idée derrière ce projet consiste à permettre à la population gaspésienne d’avoir l’option d’utiliser le train comme mode de transport. Pour ce faire, on coordonne un transport (autobus) jusqu’à la gare de Campbellton, celui-ci étant synchronisé avec le service ferroviaire de la ligne Océan de Via Rail. La gare de Campbellton constitue l’arrêt le plus près pour cette clientèle.

Le concept a été instauré durant les deux derniers congés des Fêtes (décembre 2017 et 2018), soit l’équivalent d’une dizaine d’aller-retour chacun. La première année, 204 personnes s’étaient prévalues du service. Cette année, le bilan se chiffre à 187, une réduction qui ne semble visiblement pas avoir diminué l’enthousiasme de la direction du RÉGIM envers ce projet.

«On est très satisfait de ces deux essais qui ont généré en moyenne une centaine de déplacements par semaine, et on se sert de ce modèle pour en faire une extension l’été», explique Daniel Côté, président de la RÉGIM et maire de Gaspé.

Les navettes estivales seront en vigueur du 21 juin au 2 septembre, soit durant la haute saison touristique. Comme le précise M. Côté, le projet n’a toutefois pas été instauré à la base pour augmenter l’achalandage touristique sur le territoire gaspésien.

«L’objectif premier est d’offrir un service à la population. Par contre, le développement touristique et le transport étant intimement reliés, c’est certain qu’on espère que beaucoup de gens de l’extérieur vont profiter de l’occasion pour visiter notre région et que ça générera des retombées économiques positives. À l’inverse, c’est aussi une bonne occasion pour notre population qui voudrait aller faire du tourisme ailleurs tout en profitant du transport ferroviaire», exprime-t-il.

Pour les dix semaines que durera ce projet, M. Côté s’est fixé un objectif «officieux», une centaine de déplacements par semaine.

«J’aimerais vraiment que l’on atteigne les 1000 passagers. C’est très ambitieux, je le sais, mais je crois que c’est un but atteignable», croit-il.

En nouveauté comparativement au projet hivernal, les passagers pourront également utiliser la navette du RÉGIM à l’interne (tronçon Gaspé-Campbellton), soit un peu comme un service de bus. Ils pourront réserver leurs départs à partir de la plateforme de VIA Rail, et ce même s’ils ne font en réalité aucun kilomètre en train.

«Les gens pourront grimper à bord, à la gare de Campbellton, et se rendre jusqu’à Carleton, Bonaventure ou Gaspé. Même chose dans l’autre sens. C’est nouveau et on croit qu’il y a une clientèle pour ça», souligne M. Côté.

S’il soutient que le projet sera profitable à la population gaspésienne, il est persuadé que toutes les parties impliquées en retireront du positif.

«Ça va générer du trafic intéressant à la gare et aux commerces du centre-ville de Campbellton. C’est non négligeable, car plus la gare est utilisée, plus elle devient intéressante aux yeux de VIA Rail. Ça va aussi permettre aux gens de ce secteur de venir chez nous sans trop de tracas. Et surtout, on valorise un autre système de transport important, le train. À mes yeux, tout le monde sort gagnant de cette initiative», lance-t-il.

Les passagers désirant utiliser ce service pourront faire la réservation de la navette et l’achat des billets de train directement sur le site web de VIA Rail.