Organigram sera cotée en bourse à New York

Le producteur de cannabis Organigram, de Moncton, fera son entrée à la bourse NASDAQ de New York, mardi.

Trois ans et demi après avoir fait son entrée à la bourse de Toronto, le producteur de cannabis néo-brunswickois fait le saut dans l’une des plus importantes bourses aux États Unis.

Dès mardi, l’action d’Organigram sera cotée au National Association of Securities Dealers Automated Quotations (NASDAQ) sous le symbole OGI. Elle sera admise au NASDAQ Global Select Market, soit la bourse ayant «les conditions de cotation les plus élevées au monde», selon son site internet. Environ 1200 actions répondent aux exigences financières et corporatives nécessaires.

La manoeuvre donnera notamment aux investisseurs américains de meilleurs outils pour échanger les actions de la compagnie.

«Nous sommes heureux de célébrer cette étape importante. Nous sommes fiers de l’équipe de classe mondiale que nous avons construite ainsi que les installations qui continuent à livrer de la valeur pour nos actionnaires. Cette entrée nous aidera à continuer à démontrer notre engagement à la croissance», affirme Greg Engel, président-directeur général d’Organigram.

Organigram demeure coté sur le Toronto Venture Exchange (TSXV) sous le symbole OGI.

D’ailleurs, l’action de la société dont les produits sont cultivés à Moncton a récemment enregistré une importante hausse de sa valeur. Dans les cinq derniers jours, elle est passée de 9,03$ à 10,50$, soit une augmentation de plus de 16%.

Il y a cinq mois, l’action avait moins de la moitié de sa valeur actuelle, à 4,28$.

La valeur de l’action d’Organigram à la bourse TSXV a grimpé de façon exponentielle depuis son lancement, en août 2014. Après avoir passé ses premiers jours autour des 2$, puis chuté à 0,23$ dans les 12 mois suivants, elle a fait des bonds à la suite de l’élection des libéraux de Justin Trudeau et des annonces subséquentes entourant la légalisation du cannabis.

Le mois dernier, Organigram a dévoilé ses résultats pour le deuxième trimestre de 2018-2019. L’entreprise a enregistré des revenus nets de 26,9 millions $, soit presque sept fois plus que lors de la même période, l’année précédente.

Au cours des dernières semaines, les administrateurs d’Organigram ont fait connaître leur intention d’être un joueur dans le marché des produits comestibles dès leur légalisation plus tard cette année.

Elle a, entre autres, commandé une chaîne de moulage de chocolat et a acheté une chaîne d’emballage automatisé pour les produits comestibles et d’autres produits dérivés.

L’entreprise croit aussi avoir développé un produit soluble, sans goût, qui ferait effet en 10 à 15 minutes quand il est consommé dans un breuvage.

Elle envisage d’obtenir un permis de recherche et de développement de Santé Canada en 2019.