Le prix de l’essence devrait repartir à la hausse jeudi

À la suite de trois baisses consécutives, les prix à la pompe devraient rebondir cette semaine.

Des calculs effectués par l’Acadie Nouvelle à partir de données du marché NYMEX laissent prévoir une hausse de 2 à 3 cents du prix de l’essence au Nouveau-Brunswick, jeudi matin.

La Commission de l’énergie et des services publics du Nouveau-Brunswick établit de nouveaux prix maximums des produits pétroliers chaque jeudi à 0h01. D’ici là, le prix maximum de l’essence ordinaire libre-service avec frais de livraison est de 131,9 cents le litre.

Malgré les récentes baisses, le prix de l’essence est près de 15 cents plus élevé que la moyenne affichée à la mi-février au cours des cinq dernières années, soit 118 cents le litre. Le propriétaire d’un véhicule ayant un réservoir d’essence de 50 litres paie ainsi environ 7$ de plus pour faire le plein.

Dan McTeague, analyste chez Gasbuddy, estime que les dynamiques géopolitiques mondiales joueront un rôle dans le prix de l’essence au cours des prochains mois.

«Au niveau fondamental, il y a des signes comme quoi les stocks d’essence sont en diminution étant donné les sanctions américaines en Iran et au Venezuela, ainsi que les tensions au Moyen-Orient entre l’Arabie Saoudite et l’Iran. Une baisse continue de la production des pays membres de l’OPEP, ainsi que la possibilité d’une guerre civile en Libye, pourrait aussi entraîner des hausses.»

«Si on ajoute les phénomènes météorologiques qui ont fait fluctuer le prix de l’essence au cours des années passées comme les ouragans dans l’océan Atlantique, on peut conclure que le répit de la grande fin de semaine de mai ne va pas durer.»

Mardi avant-midi, les prix les plus bas de l’essence au Nouveau-Brunswick selon Gasbuddy étaient au Costco de Moncton et au Wilsons de Shediac (122,9 cents le litre). Les plus élevés étaient dans l’ouest et le nord de la province, où il s’approche du prix maximum de 131,9 cents le litre dans certaines succursales.

Le prix moyen de l’essence dans la province est de 129,2 cents le litre, ce qui est légèrement sous la moyenne nationale de 131,9 cents le litre. Les prix les plus élevés au pays sont en Colombie-Britannique, à 144,3 cents le litre, et les plus bas sont au Manitoba, à 125,6 cents le litre.

Les prédictions sur l’essence ne tiennent pas compte de facteurs imprévisibles comme des phénomènes météorologiques graves et des changements soudains du prix du pétrole sur les marchés mondiaux. Elles ont été établies en se servant des données les plus récentes disponibles. Elles doivent néanmoins être considérées avec prudence.

Les données du marché NYMEX ont été obtenues sur le site internet barchart.com.