Le CMA 2024 aura lieu en Nouvelle-Écosse

Le Congrès mondial acadien de 2024 aura lieu dans l’Acadie du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

La Société Nationale de l’Acadie (SNA) a annoncé, dimanche, que la candidature de Clare et d’Argyle a été retenue pour la tenue de ce grand rassemblement acadien quinquennal.

La région néo-écossaise a été préférée à celle de la baie des Chaleurs, au Nouveau-Brunswick et en Gaspésie.

«Les municipalités de Clare et d’Argyle nous ont démontré une Acadie dynamique, fière et qui bouillonne d’idées. Nous sommes persuadés que l’organisation du CMA 2024 est entre de bonnes mains», a indiqué par voie de communiqué Louise Imbeault, la présidente de la SNA.

«Nous avions devant nous deux candidatures étoffées dont les équipes nous ont démontré être tout à fait capables de mener à bien ce projet d’envergure. Le conseil d’administration de la SNA a fait face à un choix difficile. La décision s’est jouée sur quelques points clefs», a ajouté Mme Imbeault.

L’organisme de représentation du peuple acadien a indiqué que le processus de sélection a été des plus rigoureux.

Ainsi, un comité d’évaluation des candidatures a récemment visité les différentes communautés qui souhaitaient présenter le CMA en 2024.
Un rapport de recommandations a par la suite été soumis aux membres du conseil d’administration de la SNA afin de les éclairer à travers ce choix crucial qui a fait bien des heureux en Nouvelle-Écosse.

«Notre comité de mise en candidature est ravi d’apprendre que la candidature de Clare et d’Argyle a été choisie comme région hôtesse du Congrès mondial acadien en 2024. Nous vous invitons toutes et tous à venir vivre votre Acadie dans notre magnifique et accueillante région», a déclaré Natalie Robichaud, la porte-parole du comité de candidature du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

L’annonce intervient alors qu’approche à grands pas le 6e Congrès mondial acadien.

L’événement aura lieu du 10 au 24 août, à l’Île‑du‑Prince‑Édouard et dans le sud-est du Nouveau-Brunswick.