Démission de deux médecins à Saint-Quentin: entre inquiétude et colère

Une conférence de presse aura lieu à Saint-Quentin, lundi, pour faire le point sur «la situation alarmante» qui découle de la démission de deux médecins de la région.

Le Comité d’Action citoyenne du Restigouche-Ouest invite les médias à un point de presse pour les informer de la situation qui sévit à l’hôpital l’Hôtel-Dieu Saint-Joseph de Saint-Quentin.

Les médecins Hélène Faucher et Mélissa Dupéré ont remis officiellement leur démission, selon le comité, et environ 2400 personnes du Restigouche-Ouest se retrouveront sans médecin de famille d’ici trois mois.

«La situation est aussi critique du côté du personnel infirmier de l’hôpital car le Réseau de santé Vitalité refuse d’embaucher du personnel supplémentaire pour subvenir aux besoins. Sans contredit, le Réseau contribue directement à la détérioration des conditions de travail du personnel médical et infirmier en ne fournissant pas de personnel suffisant et adéquat pour assurer le bon fonctionnement de l’hôpital», peut-on lire dans un communiqué de presse.

Depuis mars, plusieurs interventions ont eu lieu auprès du premier ministre, du ministre et des sous-ministres de la Santé, pour les informer de la situation au niveau des médecins et du manque de personnel infirmier.

«L’inertie du ministre de la Santé et du premier ministre laisse présager le pire pour l’avenir de notre hôpital», souligne les organisateurs.

La démission des Dres Dupéré et Faucher ne laisse que trois médecins pour desservir une population de 6700 personnes dans le Restigouche-Ouest.

La conférence de presse aura lieu à la salle Violette du Palais Centre-Ville de Saint-Quentin, à 13h.