Le complice du «Monstre de Miramichi» s’éteint en prison à l’âge de 52 ans

Un meurtrier condamné et le complice de l’un de plus célèbres assassins du Nouveau-Brunswick est mort, a indiqué Service correctionnel Canada (SCC).

Un porte-parole du SCC a annoncé que Scott Michael Curtis, âgé de 52 ans, était mort le 7 juillet « apparemment de causes naturelles » à la suite d’une maladie. Il purgeait une peine d’emprisonnement après été condamné pour le meurtre au deuxième degré d’un commerçant, John Glendenning, en 1986.

Curtis était alors âgé de 19 ans quand il s’est fait le complice d’Allan Légère, le principal responsable du meurtre de M. Glendenning.

Legere s’est évadé de prison en 1989. Il a commis quatre autres meurtres au Nouveau-Brunswick avant d’être capturé de nouveau par la GRC, sept mois plus tard. Il a alors été surnommé le « Monstre de Miramichi ».

Curtis et Todd William Matchett ont tous deux plaidé coupables pour leur participation au meurtre de John Glendenning. Ils avaient été condamnés à une peine d’emprisonnement à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 16 ans.

Scott Michael Curtis a obtenu une libération conditionnelle, mais le SCC a confirmé que l’individu « était sous sa juridiction au moment de son décès ».

Un porte-parole n’a pu préciser la maladie dont souffrait Curtis.