Une ado du Nouveau-Brunswick arrêtée par la Sûreté du Québec

Une adolescente néo-brunswickoise âgée de 17 ans se retrouve dans de sales draps après une poursuite policière s’étant déroulée samedi, sur l’autoroute 20.

Vers 14h, les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont pris en chasse un véhicule circulant en direction est à la hauteur de Cap-Saint-Ignace et qui venait de contrevenir au Code de la sécurité routière.

La jeune conductrice a refusé de s’immobiliser à la demande des policiers, forçant ceux-ci à engager une poursuite sur l’autoroute.

«Dans les minutes suivantes, un tapis à clous a été installé sur la chaussée dans le secteur de Saint-Jean-Port-Joli. La conductrice a circulé sur le tapis avant d’effectuer une sortie de route», a indiqué le sergent de la SQ Louis-Philippe Bibeau.

La conductrice et son passager âgé d’une vingtaine d’années ont été légèrement blessés et ont été conduits dans un centre hospitalier.

Les policiers de la SQ ont rapidement constaté que le véhicule dans lequel prenait place le couple avait auparavant été volé au Nouveau-Brunswick.

Des échantillons sanguins ont été prélevés sur l’adolescente afin de détecter la présence d’alcool ou de drogue.

«Après analyse, nous avons constaté que la jeune femme conduisait effectivement avec les capacités affaiblies», a précisé le porte-parole de la SQ.

L’adolescente demeure détenue jusqu’à sa comparution qui est prévue pour lundi, au palais de justice de Montmagny, près de Québec.

La conductrice téméraire fait face à des accusations de conduite dangereuse, de conduite avec les capacités affaiblies, de fuite, de vol de véhicule, de vol de moins de 5000$ et de possession de stupéfiants.

Pour l’instant, la SQ n’était pas en mesure de déterminer avec précision le lieu d’origine des deux personnes impliquées dans cet incident.