Mort de 24 chats à Moncton

Vingt-quatre chats et chatons sont décédés d’une maladie infectieuse à Moncton après avoir été sauvés par l’organisme de bienfaisance Carma. Le groupe cesse ses activités le temps de régler la situation de crise.

Le chapitre de Moncton de Carma (Cat Rescue Maritimes) lance un appel aux dons après qu’une éclosion de typhus félin ait dévasté une colonie de chats sauvés en début juin.

Une équipe de bénévoles de Carma a répondu à un appel le 2 juin concernant une colonie de chats hors contrôle dans la région. Elle s’est rendue sur place, où elle a capturé 28 chats afin de les stériliser, les vacciner et les traiter pour des puces, des verres et des parasites internes.

«Ils avaient l’air en bonne santé. Rien n’indiquait qu’ils étaient malades, ce qui ne nous aurait pas empêchés de les aider d’une façon ou d’une autre», explique Nicole Villeneuve-Fennell, bénévole et codirigeante de Carma à Moncton.

– Gracieuseté

Or, une fois que les chats et chatons ont été placés dans des maisons d’accueil, les symptômes de typhus félin, aussi connu comme panleucopénie féline, ont apparu. Les félins ont commencé à montrer des signes de perte d’appétit et de déshydratation, en plus de vomir et d’avoir la diarrhée.

«Ça (la panleucopénie) demande de gros soins d’accompagnateurs. On a dû demander beaucoup d’aide des vétérinaires qui nous aident dans nos sauvetages. Des chatons, c’est très délicat, et de cette colonie là on en a perdu 18», mentionne Mme Villeneuve-Fennell, ajoutant que son groupe a aussi perdu six chats adultes.

«L’une des femmes qui avait la majorité de ces chats travaille à temps plein. Après un quart de travail, elle retournait à la maison et trouvait un chaton mort. Le lendemain, la scène se reproduisait», mentionne la voix tremblante Kerri Trevors, bénévole chez Carma.

La colonie infectée est la quatrième sauvée par Carma depuis ce printemps qui est atteint de typhus félin. Au total, 29 chatons ont perdu la vie, en plus de 7 chats adultes. Selon Mme Villeneuve-Fennell, il s’agit du pire cas dans les 12 années depuis l’ouverture du chapitre de Moncton de Carma.

On estime que le tout a coûté plus de 10 000$ à l’organisme de charité. De plus, les maisons d’accueil touchées ont dû jeter l’ensemble de leur équipement de chat contaminé, dont les litières, les arbres, les lits et les jouets.

– Gracieuseté

En attendant que la situation se stabilise, l’équipe de Carma a cessé ses activités de sauvetage. Selon Mme Villeneuve-Fennell, l’organisme s’occupait d’une centaine de chats au moment où les décès causés par le typhus félin ont commencé. Il en a maintenant de 70 à 80.

Chaque année, l’organisme sauve près de 600 chats.

Les personnes intéressées à faire un don à Carma de Moncton, que ce soit un don monétaire ou des fournitures pour chats, peuvent communiquer avec carmamoncton@gmail.com. Les donateurs peuvent recevoir un reçu pour des fins d’impôts.

L’organisme organise également une grande vente de débarras, le dimanche 7 juillet. Les personnes intéressées à donner des objets pour la vente peuvent trouver des détails sur la page Facebook de Carma de Moncton, facebook.com/carmamoncton.