Une résidence pour personnes âgées de Paquetville sera reconstruite

Deux ans après avoir été détruit dans un incendie, une résidence pour personnes aînées sera reconstruite à Paquetville.

Les Logements du Village ont été la proie des flammes dans un incendie de juillet 2017. Les dégâts étaient importants. Une cinquantaine de pompiers de plusieurs brigades ont été mobilisés pour maîtriser le brasier. Les Logements du Village comprenaient 12 appartements à loyer modique.

Après la destruction de la résidence, le conseil d’administration de l’organisme qui gère l’édifice a entrepris les démarches pour la reconstruire. La suite des choses n’a pas toujours été évidente, admet Bruno Holmes, directeur général des Logements du Village.

De bonnes nouvelles sont enfin arrivées sous la forme d’un prêt de 1,18 million $ de la part de la Société canadienne d’hypothèques et de logement et du gouvernement fédéral. La maquette a été présentée lundi en début d’après-midi. Plusieurs dignitaires étaient présents lors de la cérémonie, dont Serge Cormier, député d’Acadie-Bathurst.

L’ancienne résidence était couverte par des assurances, mais comme elle a été détruite seulement trois années après sa construction initiale, l’argent a surtout servi à couvrir l’hypothèque.

«Ça faisait très longtemps que les anciens locataires attendaient cette annonce. Pour nous, ce sont plusieurs heures de travail qui ont abouti à une bonne nouvelle de la part du gouvernement fédéral.»

La construction doit commencer au cours des prochains jours. Si tout se déroule comme prévu, les travaux doivent s’achever en décembre.

La majorité des locataires qui habitaient dans la résidence avant l’incendie retourneront vivre à Paquetville.

«Les locataires ont eu à vivre un peu partout dans la Péninsule acadienne. Certains sont allés à Lamèque, à Tracadie et à Caraquet pour avoir un toit sur la tête. Le ministère du Développement social nous a aidés à leur trouver des logements abordables. La majorité des locataires vont revenir. Sur 12, ils seront 9 qui seront de retour.»

Bruno Holmes n’aura pas de mal à trouver des locataires pour les trois autres appartements. Une vingtaine de personnes de la région de Paquetville sont en attente d’un logement abordable, dit-il.

Le conseil d’administration aurait aimé développer un projet avec plus de 12 logements.

«Mais nous avions eu de la difficulté à avoir le financement pour 12 logements. Ç’a pris deux ans de démarches. La SCHL a des programmes adaptés qui nous ont permis d’avoir accès à du financement. C’est assez difficile d’en avoir à travers les procédés traditionnels.»

Comme une famille

Florence Haché a initialement emménagé dans son appartement des Logements du Village dès l’ouverture de l’édifice en 2014. L’incendie de 2017 a été difficile à encaisser. Par la suite, elle a eu du mal à trouver un logement convenable. Diabétique et en fauteuil roulant, elle a été obligée de déménager à trois reprises en quelques mois seulement.

Éventuellement, elle a trouvé un logement à Caraquet grâce au ministère du Développement social. Elle y habite depuis, même si le logement n’est toujours pas adapté à ses besoins.

Mme Haché, âgée de 69 ans, conserve de très bons souvenirs de Paquetville. Elle a hâte d’y retourner. L’ambiance à l’intérieur du logement était très familiale, explique-t-elle.

«Entre nous, nous étions comme une famille. Par exemple, quand c’était la fête à quelqu’un, on se rassemblait dans le salon. Tout le monde, sauf la personne qui célébrait sa fête, préparait un petit quelque chose. On passait la journée dans le salon. J’aimais bien ça. C’est quelque chose qu’on ne voit pas partout.»

Même s’il y aura quelques nouveaux visages, Mme Haché est prête à les accueillir avec le même sourire.

«On va accepter les nouveaux!», lance-t-elle.