Des détecteurs de monoxyde de carbone dans les écoles

Des détecteurs de monoxyde de carbone seront installés dans environ 160 écoles du Nouveau-Brunswick qui utilisent des appareils à combustion.

L’installation des détecteurs débutera au cours des vacances estivales et devrait être terminée avant que les appareils de chauffage des écoles soient mis en marche à l’automne.

«Cette initiative permettra à nos écoles de demeurer le plus sécuritaire possible en dotant de détecteurs les écoles équipées d’appareils à combustion», a déclaré le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy.

Une fois installés, ces nouveaux systèmes seront capables de détecter la présence de monoxyde de carbone dans les écoles et d’émettre des alertes.

Selon le gouvernement, ces appareils n’avaient pas été installés dans ces écoles à l’origine parce qu’ils ne sont pas exigés par le Code national du bâtiment du Canada qui encadre les travaux de construction au ministère des Transports et de l’Infrastructure.

Une intoxication au monoxyde de carbone peut survenir rapidement et sans avertissement. Le monoxyde de carbone n’a pas d’odeur, de goût ou de couleur et il ne provoque pas d’irritation des yeux, du nez ou de la gorge.