Caraquet: il plaide coupable d’agression sexuelle armée

Un homme de la région du Grand Caraquet a reconnu sa culpabilité, mercredi matin au Palais de justice de l’endroit, à des accusations d’agression sexuelle armée.

Les faits remontent à l’hiver 2019. Une ordonnance de la cour interdit de nommer la victime ainsi que tous les renseignements pouvant l’identifier.

L’accusé a initialement plaidé non coupable à ces accusations, mais il a officiellement changé d’avis mercredi. Il est actuellement détenu.

Un rapport d’impact sur la victime sera réalisé avant de prononcer une sentence, qui est prévue le 29 août à 13h30.