Les passages pour piétons arc-en-ciel seront de retour à Moncton

Le conseil municipal de Moncton a approuvé à l’unanimité le rétablissement des passages piétons aux couleurs arc-en-ciel rue Main.

Le conseiller Shawn Crossman sort du conseil municipal fier de lui. La motion qu’il appuyait a été votée à l’unanimité au conseil de lundi. Mais selon lui, le combat n’est pas fini.

«Mon objectif maintenant est de faire en sorte que ces passages piétons soient là le plus rapidement dans la ville. S’il n’y a pas de pluie d’ici là, je pense qu’ils seront prêts dans une semaine.»

Le conseiller municipal Shawn Crossman. – Acadie Nouvelle: Édouard Merlo

Il applaudit les différents conseillers qui ont «tous montré leur support à la communauté LGBTQ». Il avoue tout même qu’il s’attendait à «de l’opposition du conseil municipal quant aux dispositions légales».

En effet, la ville avait mis un terme aux passages arc-en-ciel en 2017 pour suivre une directive de l’Association des transports du Canada, qui recommande qu’ils soient peints en blanc. Selon l’agence, d’autres couleurs auraient rendu le passage moins bien identifiable. La municipalité avait alors pris la décision d’installer des drapeaux aux couleurs de la communauté gay le long de la rue Main.

«Une décision juste»

Lors du conseil municipal, le conseiller Charles Léger a évoqué le «droit de prendre une décision contraire» à la directive de l’Association des transports du Canada.

Il justifie l’emplacement des futurs passages arc-en-ciel: «La rue Main est plutôt unique en son genre. Le trafic y est plutôt lent, donc il y a moins de risques que dans d’autres provinces. Après avoir passé un certain temps à réfléchir, il est temps de prendre une décision juste.»

Le conseiller Blair Lawrence parle lui d’un acte positif pour «contrer les discours de haine que l’on peut voir dans les médias sociaux». Les régressions des droits LGBTQ aux États-Unis l’ont également interpellé et il appelle «à montrer nos vraies couleurs».

Pour Charles MacDougall, coordonnateur de projets au sein de l’association Rivière de la Fierté à Moncton, c’est une victoire.

Charles MacDougall, coordonnateur de projets au sein de l’association Rivière de la Fierté à Moncton. – Acadie Nouvelle: Édouard Merlo

«Nous sommes très soulagés. C’est tout de même énervant que ça a pris plus d’une année avant qu’on puisse revoir les passages piétons arc-en-ciel à Moncton.»

Il remercie le conseiller Shawn Crossman.

«Il a été champion pour la cause. Il en a parlé à tous les conseillers et conseillères. Mais jusqu’à quelques jours, je n’aurai jamais imaginé que le conseil municipal vote à l’unanimité pour cette motion.»

La surprise est d’autant plus forte pour le jeune homme alors qu’il est habitué aux commentaires haineux sur les médias sociaux.

«On reçoit fréquemment des commentaires déplaisants. Des personnes homophobes et transphobes vont se cacher derrière une fausse identité pour nous insulter», témoigne-t-il.