Ambulances tardives: Medavie promet des améliorations

Des changements sont à prévoir au système d’ambulances, selon une déclaration envoyée mercredi soir à l’Acadie Nouvelle.

Une rencontre a lieu mercredi après-midi entre Bernard Lord, PDG de Medavie, et Hugh Flemming, ministre provincial de la Santé.

Chisholm Pothier, responsable des communications de Services de santé Medavie – l’entreprise qui gère Ambulance NB – a expliqué par courriel que la rencontre s’est déroulée à Moncton. Très peu de détails sont disponibles pour l’instant.

«Ce fut une rencontre très positive et productive. Nous nous sommes entendus sur des initiatives qui amélioreront le système, lesquelles seront annoncées prochainement», affirme-t-on dans une brève déclaration.

Au moins un des sujets de discussion portait sur des «problèmes» avec Ambulance NB, selon une déclaration du ministre Flemming envoyée à l’Acadie Nouvelle mardi.

Lundi, le chef pompier de Baie-Sainte-Anne, Ligouri Turbide, avait décrié un manque d’organisation dans le déploiement des ambulances ainsi qu’une pénurie de personnel.

Un homme âgé de 49 ans était décédé après avoir attendu une ambulance pendant 34 minutes, samedi.

Le temps de réponse mandaté par le contrat de Medavie dans les régions rurales est de 22 minutes.

L’agent de communications de Medavie n’a pas donné suite à une demande d’entrevue avec Bernard Lord.

Du côté du ministère de la Santé, Bruce MacFarlane, agent de communications, affirme que le ministre n’était pas disponible pour une entrevue ou un commentaire après la réunion.