Agression à l’hôpital Dumont: nouvelle plainte

Le Service régional de Codiac de la GRC a reçu une deuxième plainte au sujet d’un incident survenu à un hôpital de Moncton, en mars, et il mène une enquête à cet égard.

Le 11 mars, des agents du Service régional de Codiac se sont rendus à l’hôpital Dr.‑Georges‑L.‑Dumont après avoir été informés qu’une infirmière avait été agressée.

Un homme a été arrêté sur les lieux.

Le 4 juin, Bruce Randolph Van Horlick, âgé de 69 ans, d’Acadieville, a comparu en cour provinciale à Moncton et il a été accusé de voies de fait causant des lésions corporelles.

Il a été libéré sous certaines conditions jusqu’à sa prochaine comparution en cour.

Dans le cadre de l’enquête relative à cette agression, la police a enregistré une deuxième plainte.

Un homme de 69 ans a donc été arrêté le 23 juillet. Il a été libéré sous certaines conditions jusqu’à sa comparution en cour provinciale à Moncton, le 25 septembre.

Selon le gendarme Guy Forcier de la GRC, la deuxième personne a avoir porté plainte est une infirmière qui est venue en aide à la personne qui s’est fait attaquer le 11 mars.

Le porte-parole de la GRC n’est pas en mesure de dévoiler le nom de l’homme âgé de 69 ans qui a été arrêté puis relâché le 23 juillet puisqu’aucun chef d’accusation n’a été déposé en lien avec cette nouvelle plainte.

La femme venue en aide à sa collègue a subi des blessures. Elle a notamment porté un plâtre pendant deux semaines et va ressentir «des douleurs pour le reste de ses jours», selon le policier.

M. Forcier explique que celle-ci n’était pas présente au début de l’altercation, mais que sa collègue subissait toujours l’assaut du suspect lorsqu’elle est entrée dans la pièce et qu’elle a tenté de s’interposer.

La deuxième infirmière qui a porté plainte était, à l’origine, considérée comme témoin. Elle a déposé ladite plainte au début du mois.