Incendie au Motel Camping Haché de Nigadoo

Un incendie a lourdement endommagé le Motel Camping Haché de Nigadoo, jeudi matin, vers 4 h.

Selon le service d’incendie de la ville de Beresford et la police régionale BNPP, un problème électrique serait en cause.

Sylvia Paulin, employée du motel, montre du doigt la chambre numéro trois, où se situait le panneau électrique.

«Tu peux voir en regardant le toit que c’est là que le feu a débuté», souligne-t-elle. «Ensuite, ça s’est répandu dans la chambre numéro 2.»

Mme Paulin en avait «mal au coeur,» en constatant les dommages jeudi matin, mais heureusement, elle confirme que l’incendie n’a pas fait de blessé.

«C’est la première soirée cet été qu’il n’y avait personne dans le motel, a-t-elle affirmé. La fin de semaine dernière, les huit chambres étaient pleines! »

Jeudi matin, Annie Roy, réceptionniste au Camping Haché, était débordée à trouver de nouveaux arrangements pour les visiteurs qui ont une réservation ce week-end.

«Je suis arrivée ici à 4h10 et les flammes étaient à la hauteur des poteaux de téléphone. Heureusement, il ne ventait pas à ce moment-là. Nous avions peur parce qu’il y a un grand réservoir de pétrole, juste à côté, chez A.T Roy Construction.»

Le réservoir a aussi inquiété Gérald Godin, chef du service de protection d’incendie de Beresford.

«Le réservoir est quand même assez gros et il y a aussi une maison plutôt ancienne près de là», a-t-il expliqué.

Le feu a nécessité l’intervention d’une vingtaine de pompiers, qui ont maîtrisé les flammes en 30 minutes.

«Nous étions une douzaine de pompiers, et nous avons fait appel aux renforts de Robertville, Bathurst et Sainte-Anne. Il n’y a pas de bornes-fontaines à Nigadoo, donc nous voulions nous assurer de ne pas manquer d’eau», a ajouté le chef.

Selon Sylvia Paulin, les propriétaires, Aurèle et Aline St-Pierre, sont actuellement en discussion avec leur assureur.

On ne sait pas encore quel sera le sort du Motel Camping Haché.