Un homme abattu dans une intervention policière à Moncton

Un homme armé a été tué lors d’une intervention policière à Moncton, dimanche.

Les policiers du détachement de Codiac ont reçu un appel d’urgence, vers 14h.

Arrivés à la résidence de la rue Somerset, à quelques coins de rue de l’Université de Moncton, les agents ont fait face à un homme qui brandissait une arme.

«L’homme faisait des actions menaçantes envers les membres. En réponse à ces actions, l’un des policiers a eu recours à une arme à impulsion, qu’on connaît sous le nom de taser», dit le sergent André Pépin de la GRC.

Il explique que l’homme a toutefois continué à avancer et à menacer les policiers.

«Un membre de la GRC a tiré un coup de feu en direction du suspect.»

Il explique que toute tentative de réanimer l’homme de 24 ans a échoué, et qu’il est décédé sur les lieux.

Une autopsie sera pratiquée sur l’homme de Moncton dans les prochains jours, selon le porte-parole.

Comme il s’agit d’un incident grave, la GRC du Nouveau-Brunswick a fait appel à un organisme indépendant pour mener une enquête sur les actions des policiers ce jour-là.

Les membres de l’Équipe d’intervention en cas d’incident grave (EIIG) de la Nouvelle-Écosse et le service de police régional d’Halifax feront l’enquête interne.

Le type d’arme utilisé par le suspect n’est pas précisé. Il n’est pas clair si l’individu abattu était connu de la police, puisque ce détail fait partie de l’enquête.

Impossible également de savoir la cause de l’intervention puisque cette information fait partie de l’enquête, qui se poursuit toujours, de dire le sergent André Pépin.