Maison Doucet Hennessy: si les murs pouvaient parler

Il y a plus de 200 ans, Charles Doucet construisait la première résidence de Bathurst, une grande maison aux châssis verts, située en face de l’édifice connu aujourd’hui comme l’église Sainte-Famille. Et cette semaine, Melda Hébert, une artiste locale, séjourne dans cette maison historique afin de rendre hommage à celui qui l’a édifié.

Quand Mme Hébert n’a pas son pinceau ou ses crayons en main, elle s’occupe des personnes âgées.

C’est d’ailleurs l’une d’entre elles, Lucy Jarratt, âgée de 102 ans, qui l’a encouragé à participer au projet artistique.

«Mme Jarratt fait partie de la famille Hennessy, elle a grandi ici même, dans cette maison», explique Mme Hébert.

Cette année marque le 250e anniversaire de l’Acadien constructeur, Charles Doucet.

«Je voulais présenter une partie de son histoire en peignant le passé», explique l’artiste.

Outre Mme Hébert, plusieurs autres personnes ont participé au projet, lancé il y a quelques années afin d’embellir le site historique Doucet Hennessy et de mettre en valeur les talents locaux.

Ceux qui souhaitent voir les artistes en action peuvent le faire lorsque l’enseigne, plantée dans la cour avant, indique qu’ils sont à l’oeuvre.

Mercredi après-midi, Mme Hébert peignait dans le petit salon en discutant avec une de ses amies.

«Cette pièce était à l’époque un salon funéraire. C’est ici où les cercueils étaient exposés», a-t-elle expliqué.

En montant au deuxième étage, l’artiste fait découvrir chaque pièce.

«C’est dans cette chambre qu’ils ont accueilli les gens malades et les missionnaires qui avaient besoin d’un toit.»

Cameron McLean, coordonnateur de la maison Doucet Hennessy, se joint lui aussi à la visite guidée.

«Selon les experts, cette maison est très bien construite et le fait qu’elle fasse partie de notre héritage local la rend encore plus intéressante», indique-t-il.

Une concession du Roi Georges III

Selon le site web de la maison Doucet Hennessy, M. Doucet aurait pétitionné un lopin de terre au lieutenant-gouverneur en 1792, soit 15 ans avant de recevoir une concession de terre du Roi Georges III, en 1807.

Une étude effectuée en 2009, par l’Université Mount Allison, démontre que la structure aurait été construite vers 1808.

La maison aurait appartenu à la famille Doucet, jusqu’en 1914 lorsque les Hennessy en auraient prit possession.

Aujourd’hui, les responsables de l’héritage s’efforcent toujours de récolter des fonds pour restaurer le bâtiment.

«L’idée est de préserver le plus possible la résidence dans son état original tout en respectant les normes de sécurité», avance M. McLean, le coordonnateur.

«Nous devons amasser un montant précis avant de pouvoir faire une demande de financement au gouvernement et nous ne sommes pas là encore.»

Ce vendredi, l’oeuvre de Mme Hébert sera exposée à résidence Doucet Hennessy, située au 375 rue St-Pierre à Bathurst. Une visite guidée et des rafraîchissements seront offerts à partir de 18h.