Le Québec accorde 1,27 million $ aux communautés acadiennes et francophones

Le gouvernement du Québec a annoncé jeudi une aide financière de 1 268 800$ à des communautés et organismes acadiens et francophones du Canada.

Les sommes allouées serviront à la réalisation de nombreux projets et partenariats liés à la promotion de la francophonie au Nouveau-Brunswick et à travers le reste du pays.

Ces montants devraient concrètement permettre de soutenir des initiatives liées à des domaines aussi variés que l’éducation, la justice, la culture, la santé et l’immigration.

Québec a indiqué que l’aide devrait même faciliter la présentation d’œuvres théâtrales et cinématographiques ainsi que de spectacles d’humour et de chansons.

«Notre Programme d’appui à la francophonie canadienne nous permet, cette année, de financer plus d’une centaine de partenariats partout au pays. Cette contribution témoigne de l’engagement de notre gouvernement envers la langue française et la culture francophone», a affirmé par voie de communiqué Sonia LeBel, la ministre québécoise responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne.

«J’aurai le plaisir, au cours de la prochaine année, d’aller à la rencontre de groupes et d’associations afin d’échanger sur leurs besoins et leurs attentes à l’égard du gouvernement du Québec», a ajouté la ministre du gouvernement Legault.

De fait, Sonia LeBel sera en terre acadienne d’ici peu, question de se représenter le Québec et de se mêler à la foule lors des festivités du Congrès mondial acadien.

La ministre sera l’hôtesse d’une réception le 21 août en présence de plusieurs dignitaires dont Claudette Thériault, la présidente du CMA, Louise Imbeault, la présidente de la SNA, Dawn Arnold, mairesse de Moncton et même sœur Angèle.

La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick a indiqué à l’Acadie Nouvelle accueillir très favorablement l’annonce faite jeudi par le gouvernement du Québec de l’attribution de plus d’un million de dollars pour le renforcement de ses liens avec les communautés francophones et acadiennes au pays.

«Les liens historiques et actuels entre l’Acadie du Nouveau-Brunswick et le Québec sont multiples et de longue durée. Ce nouveau programme de financement permettra sans doute de renforcer davantage les liens qui unissent nos deux communautés qui représentent deux bastions de la culture francophone en Amérique du Nord», a affirmé Robert Melanson, le président de la SANB.

Cet engagement du gouvernement du Québec est une bonne nouvelle pour nos communautés francophones et acadiennes, a réagi le ministre néo-brunswickois responsable de la Francophonie, Robert Gauvin.

«Par ailleurs, la province du Nouveau-Brunswick entretient une relation solide d’amitié depuis 50 ans avec le Québec, un partenaire économique et culturel privilégié. De nombreux projets ont été mis en œuvre au fil des ans par l’entremise de notre accord de coopération et d’échange en matière de francophonie canadienne, notamment dans les domaines du développement économique; du développement régional; de l’immigration francophone; de l’éducation et de la formation; du tourisme; des arts et de la culture; de la jeunesse; de la santé et des services sociaux; et de la langue française», a-t-il ajouté.