Agression à Rimouski: un homme de Val-d’Amour accusé

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec de Rimouski a procédé jeudi à l’arrestation d’un homme de 20 ans, Éric Pitre, de la région de Val-d’Amour en lien avec une agression qualifiée de particulièrement violente survenue dans la nuit du 21 juillet à Rimouski.

Lors de celle-ci, un homme de 25 ans originaire également du Nouveau-Brunswick – cette fois de la Péninsule acadienne – a subi de graves blessures après qu’un groupe de cinq individus s’en soit pris à lui alors qu’il marchait sur la rue Saint-Germain-Ouest à la hauteur du stationnement de la Place des Vétérans. La victime était alors à Rimouski afin d’assister aux Grandes Fêtes Telus.

Le suspect a été interrogé puis mis en état d’arrestation par la Sûreté du Québec. Il a comparu vendredi matin au Palais de justice de Rimouski afin de répondre à des accusations de voies de fait graves.

Ce dernier a demandé à ce que le dossier soit reporté de quelques semaines le temps de pouvoir étudier la preuve retenue contre lui. Il devra comparaître à nouveau au Palais de justice de Rimouski le 26 août prochain. D’ici là, la Cour lui a permis de recouvrer sa liberté, mais non sans certaines conditions, dont celle de garder la paix.

Selon une porte-parole de la Sûreté du Québec, l’enquête dans cette affaire est toujours en cours et il ne serait pas impossible que d’autres arrestations viennent s’ajouter.

La victime est toujours hospitalisée.