Plus de 24 000$ d’amendes pour possession de cigarettes de contrebande

Un septuagénaire de la grande région de Moncton a reçu une amende particulièrement salée après s’être fait pincer avec plusieurs milliers de cigarettes de contrebande.

Vers 4h dans la nuit du 23 mars, Lloyd Philips a été intercepté par la GRC alors qu’il roulait à la hauteur de Jacquet River.

Les policiers avaient alors remarqué que le véhicule semblait passablement chargé. Ils ont alors fouillé le véhicule et découvert plus de 14 000 cigarettes, soit l’équivalent de 70 cartons (de 200 cigarettes chacun).

L’homme s’est justifié auprès des forces de l’ordre en admettant être un très grand fumeur, tout comme sa femme et certains membres de sa famille immédiate.

Afin d’économiser sur le coût de ses cigarettes, il avait décidé de s’approvisionner à la Première nation autochtone de Listuguj.

Le problème, c’est que ces cigarettes illicites n’étaient pas estampillées convenablement, donc vendues sans que les taxes soient prélevées.

M. Philips a comparu lundi au Palais de justice de Campbellton où il a plaidé coupable aux deux accusations portées contre lui et en lien avec la possession de tabac illégal. Au lieu d’économiser sur le coût d’achat de ses cigarettes, l’individu, qui célébrera ses 72 ans d’ici la fin du mois, s’est plutôt vu imposer une amende de plus de 24 000$.

De ce montant, 18 000$ proviennent uniquement de pénalités et de taxes non perçues. À noter qu’il s’agit là des amendes minimales prévues pour ces types d’infractions.

En raison de l’âge avancé de l’accusé et de ses finances précaires (il devrait littéralement remettre l’équivalent du total des deux prochaines années de sa pension de vieillesse pour s’acquitter des amendes), la juge Suzanne Bernard a consenti à ce que ce M. Philips puisse effectuer des paiements de 50$ par mois. Sa situation sera révisée l’an prochain.