SNC Lavalin: Trudeau a violé la Loi sur les conflits d’intérêts, dit un rapport

Le commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique Mario Dion a déterminé que le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a contrevenu à la Loi sur les conflits d’intérêts dans l’affaire SNC-Lavalin.

Dans son rapport publié mercredi, le commissaire Dion conclut que M. Trudeau s’est servi de sa position d’autorité pour tenter d’influencer la décision de l’ex-procureure générale du Canada, Jody Wilson-Raybould, «de diverses façons, tant directement que par le biais de personnes sous son autorité».

Mme Wilson-Raybould avait décidé en septembre 2018 de ne pas intervenir dans la décision de la directrice des poursuites pénales de ne pas inviter SNC-Lavalin à entamer des négociations en vue de conclure un accord de réparation.

Par la suite, tant le premier ministre que ses conseillers ont tenté d’influencer la décision de Mme Wilson-Raybould, en l’encourageant, entre autres, à reconsidérer la possibilité d’obtenir des conseils externes sur sa décision.