Kassim Doumbia n’est pas sismologue, mais il y a fort à parier que le vice-président de la Société Nationale de l’Acadie a frappé en plein dans le mille avec sa prédiction lancée quelques minutes avant le début du 40e Grand Tintamarre de Caraquet…

«Je vous annonce qu’aujourd’hui, la terre va trembler, à 17h55 plus précisément. Elle va trembler au son des pas des milliers d’Acadiens et Acadiennes qui vont déferler dans les rues de Caraquet pour ce tintamarre. Faisons du bruit pour rappeler au monde que nous sommes là!»

Plusieurs milliers de personnes ont défilé sur une section du boulevard Saint-Pierre Ouest de Caraquet. Tous ont fièrement affiché leur fierté acadienne en faisant du bruit et en portant des vêtements aux couleurs de l’Acadie.

Le Grand tintamarre de Caraquet. – Acadie Nouvelle: David Caron

Roseline Albert et Claudine Rousselle étaient du nombre. Elles se sont vêtues en costume aux couleurs acadiennes pour l’occasion.

«Quand on est au tintamarre, on est obligé d’être coloré. Pour marcher avec le monde, si tu n’es pas habillée dans les bonnes couleurs, ce n’est pas pareil», dit Roseline Albert.

Claudine Rousselle et Roseline Albert étaient prêtes à faire du bruit!-Acadie Nouvelle: David Caron

Claudine Rousselle portait une robe acadienne confectionnée par sa fille il y a plusieurs années.

«Elle habite au Québec maintenant, mais elle a préparé ce costume il y a plusieurs années, et puis, une photo d’elle, son mari et ses deux enfants se sont retrouvés sur la couverture du programme du Festival acadien. J’ai ressorti le costume ce matin parce que c’est la première fois depuis 20 ans que ma fille n’est pas venue au festival, alors j’ai décidé de lui faire honneur.»

Monique Lanteigne est également une habituée du tintamarre. Chaque année, elle fabrique une robe unique.

Chaque année, Monique Lanteigne confectionne une robe spéciale pour le Grand Tintamarre de Caraquet.-Acadie Nouvelle: David Caron

«C’est ma 13e robe. Chaque année, j’en ai une différente. Il faut que tu te costumes pour savoir combien le tintamarre est magique. Vers avril, les gens commencent à me demander si j’ai commencé à travailler sur ma robe.»

La fête s’est poursuivie jusqu’aux petites heures du matin. L’artiste Raphaël Butler a présenté un spectacle à 19h après la fin du tintamarre. Le grand spectacle du 15 août a mis en vedette les groupes La Trappe et Cy sur la scène extérieure du Centre culturel.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle