Changements climatiques: 10 M$ investis dans les routes de Moncton

Moncton prévoit restaurer le réseau routier pour le rendre plus résistant face aux changements climatiques. Les gouvernements fédéral, provincial et municipal ont annoncé investir un montant de 10 millions $ dans les infrastructures de la ville.

La mairesse de Moncton, Dawn Arnold explique que des sous seront injectés dans la restauration des égouts pluviaux et des bassins de rétention.

«On veut faire de la ville un endroit durable et résistant aux changements climatiques. On veut se donner l’opportunité de faire grandir la ville», dit-elle.

Les générations futures qui demeureront au Nouveau-Brunswick bénéficieront des infrastructures plus résistantes aux intempéries selon François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.

«On a besoin de mettre de l’argent dans les infrastructures pour garder les gens du Nouveau-Brunswick ici», indique-t-il.

Il assure également que l’annonce n’est pas réalisée en vue des élections fédérales qui arrivent à grands pas. La saison de la construction n’attendra pas que les élections soient terminées, le boulot est à faire maintenant.

«On sait que les changements climatiques sont réels et nous devons nous adapter», souligne-t-il.

Le montant alloué provient du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral (FTE), une source de financement versé deux fois par année aux provinces et aux territoires. Ceux-ci les distribuent à leurs municipalités afin qu’elles puissent investir dans les infrastructures locales.