Un très léger répit à la pompe est prévu jeudi

Les conducteurs du Nouveau-Brunswick peuvent prévoir une autre semaine avec des prix à la pompe autour des 120 cents le litre, cette semaine.

Des calculs effectués par l’Acadie Nouvelle à partir de données du marché NYMEX laissent prévoir une légère baisse du prix de l’essence, soit d’environ un demi-cent le litre.

De nouveaux prix maximums des produits pétroliers sont établis chaque jeudi à 0h01 dans la province. D’ici là, le prix maximum de l’essence ordinaire libre-service avec frais de livraison est de 121,5 cents le litre.

À pareille date, l’an dernier, le prix maximum était de 129,1 cents le litre. L’écart est plus important si l’on considère que depuis, une taxe sur le carbone de 4,4 cents le litre a été imposée sur le sans-plomb au Nouveau-Brunswick. Le propriétaire d’un véhicule ayant un réservoir d’essence de 50 litres paie donc 3,80$ de moins pour faire le plein.

Patrick DeHaan, analyste chez Gasbuddy, remarque que les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine ont provoqué une chute de huit cents le litre du prix de l’essence au Canada dans le dernier mois.

«Il y avait une forte demande pour l’essence la semaine dernière, mais les marchés pétroliers continuent de perdre de la vigueur alors que la Chine et les États-Unis s’affrontent. Les conducteurs sont pris dans le remue-ménage, mais, à ce jour, cela a généralement voulu dire des prix plus bas de l’essence. On s’inquiète de plus en plus que l’absence d’une entente provoque un ralentissement de l’économie globale.»

Les prix les plus bas de l’essence au Nouveau-Brunswick, mardi avant-midi selon Gasbuddy, étaient aux Costco de Fredericton et de Moncton, à 107,9 et 108,9 cents le litre, respectivement. Les plus élevés étaient dans l’ouest de la province, où des stations-service affichent le prix maximum de 121,5 cents le litre.

Le prix moyen de l’essence au Nouveau-Brunswick est de 118,6 cents le litre, ce qui est légèrement au-dessus de la moyenne nationale de 116,9 cents le litre. Les prix les plus bas sont en Alberta, à 105,7 cents le litre en moyenne, alors que les plus élevés sont en Colombie-Britannique, à 131,7 cents le litre.

Les prédictions sur l’essence ne tiennent pas compte de facteurs imprévisibles comme des phénomènes météorologiques graves et des changements soudains du prix du pétrole sur les marchés mondiaux. Elles ont été établies en se servant des données les plus récentes disponibles. Elles doivent néanmoins être considérées avec prudence.

Les données du marché NYMEX ont été obtenues sur le site internet barchart.com.