D’anciens rivaux politiques deviennent partenaires d’affaires

Trois anciens politiciens provinciaux ont mis leur partisanerie de côté afin de former une nouvelle entité – Groupe Stratégie Atlantique – dont l’objectif est d’attirer des entreprises et des investisseurs dans la province.

Et ces politiciens sont des figures dominantes de leur ancienne formation respective.

On parle ici de l’ancien premier ministre Shawn Graham, de son bras droit (vice-premier ministre) de l’époque et ministre de nombreux ministère par la suite, Donald Arseneault, ainsi que du conservateur Norm Betts, ancien ministre et enseignant universitaire en économie.

À ce trio se joint un second conservateur de longue date, Andrew Dawson.

«En discutant entre nous, on a décidé de s’associer dans un projet d’affaires afin de faire une différence au niveau économique. On n’est peut-être pas tous de la même couleur politique, mais on a toutefois un même désir, soit celui de faire progresser notre province», relate en entrevue l’un de membres, Donald Arseneault.

L’objectif de ce partenariat? Le groupe dit vouloir aider les entreprises (d’ici comme d’ailleurs) à naviguer dans les dédales provinciaux. Programmes, réglementations, etc. En somme, ils joueront sensiblement le rôle de consultants.

«On veut être présent pour aider les compagnies de l’extérieur qui désirent venir s’implanter dans la province, au même titre que les entreprises d’ici qui veulent se trouver des partenaires ou pénétrer d’autres marchés. C’est là que nous voulons intervenir, en servant de lien», exprime M. Arseneault, notant que la nouvelle entreprise sera plus qu’un simple groupe de lobbying.

L’ancien ministre estime que la nouvelle entité remplira par ailleurs un vide laissé par Opportunité NB.

«On ne doit pas se fier uniquement sur le gouvernement pour faire avancer des dossiers d’ordre économique ou pour régler des problèmes. Opportunité NB a sa raison d’être, mais elle a aussi certaines limites parce qu’elle met l’accent seulement sur quelques secteurs bien précis. Nous, on se voit comme un complément à celle-ci», indique-t-il.

Selon l’ancien député, le quatuor culmine plus d’une cinquantaine d’expériences sur la scène (ou en arrière-scène) politique. Chacun des partenaires possède un champ d’expertise différent qui sera mis à contribution.

«Au cours des dernières années, Shawn (Graham) a développé une expérience solide sur la scène internationale, notamment un réseau solide en Chine. Andrew (Dawson) connaît beaucoup le secteur des PME et a beaucoup œuvré au niveau des relations de travail. Norm (Betts) a pour sa part une base solide en finances. Et pour ma part, j’ai été ministre au postsecondaire, aux ressources naturelles, de l’énergie…  Bref, on arrive chacun à la table avec des forces à partager», ajoute M. Arseneault

En affaire depuis quelques semaines à peine, le groupe aurait déjà débusqué une dizaine de clients dans différents secteurs d’activité, tel que l’énergie, les transports, les ressources naturelles, la pharmaceutique et le cannabis.