14 néo-démocrates rejoignent les rangs des Verts

Le Parti vert s’accapare plusieurs politiciens de la gauche alors que 14 anciens candidats quittent l’épave du Nouveau Parti démocratique du Nouveau-Brunswick.

Lors d’une annonce à Moncton, mardi, 14 des candidats du NPD aux dernières élections provinciales ont formellement demandé adhésion au Parti Vert du Nouveau-Brunswick en présence du chef du parti, David Coon.

Jonathan Richardson, membre de l’exécutif du NPD du Nouveau-Brunswick, a lui aussi changé de cap mardi, à l’instar des 14 candidats. Le conseiller politique ne mâche pas ses mots: le NPD provincial est mort.

Pour sauver le parti orange au N.-B., il aurait fallu changer de direction et créer un nouveau Nouveau Parti démocratique afin de s’attirer une part raisonnable de l’électorat, selon lui. «On ne pouvait pas dire qu’on était le parti de la gauche, parce que David Coon était déjà là», analyse-t-il.

3 septembre 2019 – Comme conseiller politique, Jonathan Richardson a accompagné les candidats du NPD qui ont fait le saut vers le parti Vert. – Acadie Nouvelle: Alexandre Boudreau

M. Richardson explique que le renouveau du parti ne figurait pas au programme des autres dirigeants. D’un geste qu’il juge bien songé, il a donc claqué la porte.

D’ailleurs, plusieurs membres du NPD voulaient déjà que la formation politique développe des liens avec le Parti vert il y a longtemps, assure Jonathan Richardson. Il laisse entendre que ces 14 candidats pourraient ne pas être les seuls à faire le saut.

«Quand je parle aux membres depuis les dernières années, ils sont toujours en train de se demander pourquoi on ne travaille pas plus avec le Parti vert. Ça a toujours fait partie de la conversation, mais aujourd’hui, c’est arrivé», décrit le conseiller politique.

Le Nouveau Parti démocratique avait essuyé une défaite totale aux dernières élections, ne remportant aucun siège.

La décision d’aller cogner chez les Verts allait de soi, note Joyce Richardson, qui était candidate néo-démocrate dans la circonscription de Dieppe en septembre dernier. «Ça fait quatre ans que je travaille pour le NPD, et quand on voit que ça ne va nulle part, il faut se demander si on va continuer à travailler là-dessus. Si on écoute le Parti vert, ils ont quasiment les mêmes idées que nous.»

3 septembre 2019 – Joyce Richardson, candidate du NPD à Dieppe lors des dernières élections provinciales, était l’une des 14 candidates à quitter le parti en faveur du parti Vert, mardi. – Acadie Nouvelle: Alexandre Boudreau

Sur le terrain, elle a constaté que les deux partis s’attiraient les mêmes électeurs. Elle sent aussi qu’elle perdait son temps à s’acharner dans un parti qui peinait à obtenir des résultats. «Je suis devenue candidate parce que je voulais aider les personnes âgées, les sans-abris et les personnes avec des problèmes mentaux. C’est ce que j’ai comme valeurs, et comme je ne peux pas le faire avec le NPD, il a fallu que je trouve une autre façon d’accomplir cela.»

David Coon, chef du Parti vert, était pour sa part heureux de la nouvelle. «Il y a 14 nouveaux membres du Parti vert, c’est très important pour nous à cause de leur expérience comme candidats et comme organisateurs politiques», se réjouit le chef, qui prédit qu’une élection pourrait arriver plus tôt que prévu étant donné la situation minoritaire du gouvernement actuel.

Le député de Fredericton-Sud croit que ce nouvel intérêt pour le parti provincial laisse présager l’élection de davantage de députés verts aux prochaines élections fédérales.

Jenica Atwin, candidate fédérale du Parti Vert dans la circonscription de Fredericton, estime que le départ de candidats du NPD provincial en dit long sur l’état du parti fédéral au N.-B. Le parti de Jagmeet Singh n’a pour l’instant aucun candidat au Nouveau-Brunswick, à un mois et demi des élections.

«On l’a vu lors de l’élection provinciale, l’appui a penché vers nous. C’est dommage d’une certaine façon, mais ça vient avec ses avantages. [Le NPD] a plus de chance dans l’ouest, et je leur souhaite bonne chance», a affirmé la candidate.

Une demande d’entrevue à l’intention du NPD du Nouveau-Brunswick est restée sans réponse mardi en fin de journée.

 

Voici la liste des candidats néo-démocrates aux élections de l’an dernier qui ont rejoint les rangs du Parti vert 

Joyce A. Richardson, Dieppe

Lise Potvin, Shediac-Beaubassin-Cap-Pelé

Willy Robichaud, Baie-de-Miramichi-Neguac

Albert Rousselle, Shippagan-Lamèque-Miscou

Anne Richardson, Gagetown-Petitcodiac

Justin Young, Oromocto-Lincoln-Fredericton

Jean-Maurice Landry, Bathurst-Est-Népisiguit-Saint-Isidore

Jessica Caissie, Moncton-Centre

Lina Chiasson, Victoria-La-Vallée

Cécile Richard-Hébert, Madawaska-Les-lacs-Edmundston

Francis Duguay, Tracadie-Sheila

Hailey Duffy, Moncton-Sud-Ouest

Madison Duffy, Riverview

Betty Weir, Albert