Caraquet entreprend des démarches judiciaires contre un citoyen

La Ville de Caraquet entreprend des démarches officielles afin de nettoyer une propriété inesthétique dans son centre-ville.

La municipalité a décidé de prendre des mesures après avoir reçu des plaintes officielles concernant de vieilles voitures rouillées sur le terrain à côté d’une maison en très mauvais état, mais toujours habitée. Selon des images prises en 2009 et retrouvées grâce au logiciel Google Street View, certaines voitures n’ont pas bougé depuis au moins dix ans.

Le Comité d’urbanisme de la Ville de Caraquet a tenté de joindre le propriétaire pour régler la situation à l’amiable, mais sans succès.

«Avant de poursuivre, la municipalité envoie des lettres et essaie de rencontrer la personne pour voir s’il y a une façon volontaire de retirer les voitures. La personne a refusé. Il y a eu quelques communications officielles et puis elles ont complètement arrêté. Le comité d’urbanisme dit qu’il n’y a plus de moyen, alors le dossier est envoyé à l’avocat de la Commission de services régionaux pour entamer des démarches judiciaires pour avoir une ordonnance nous permettant de retirer les vieilles voitures», explique Kevin Haché, maire de Caraquet.