Moncton: trois incendies de véhicules suspects en moins d’une heure

Trois véhicules ont brûlé aux petites heures du matin, dimanche, à Moncton.

Le sergent Dave MacDonnell de la GRC de Codiac explique que les incendies semblent suspects.

«C’était des incendies de nature suspecte et les policiers sont en train de faire leur enquête initiale», dit-il.

Le sergent du bureau de la GRC de Codiac affirme qu’il est encore trop tôt pour déterminer si les trois incendies sont reliés.

«Les policiers vont parler avec les personnes et vérifier dans les alentours si des témoins ont vu quelque chose.»

Le premier incendie s’est déclaré vers 5h30, au coin de la rue Glastonbury et de la promenade Shediac, dans l’est de la ville.

Un inspecteur d’incendie est également arrivé sur les lieux, selon un citoyen sur la scène.

Vers 5h50, un autre incendie a été signalé plus à l’ouest, sur la rue Vail, près de l’avenue Murphy.

Quelques flammes ont également été remarquées près des pneus du véhicule.

Quelques minutes plus tard, vers 5h55, le troisième incendie faisait rage dans un véhicule, sur la rue Dauphin, près de la rue Hennessey, un peu plus au nord du deuxième incendie.

Charles LeBlanc, enquêteur du service d’incendie de Moncton, était sur les lieux ce matin. Rejoint par téléphone, il a fourni un peu plus de contexte sur la nature des trois incendies suspects.

«Les trois incendies ont été intentionnellement allumés. On a deux autos qui ont subi des dommages moins élevés qu’une autre. Il y en a une autre qui a été complètement détruite.

De plus, même si les trois événements ne sont pas encore officiellement liés, il semble y avoir des liens communs entre ces incendies qui sont survenus en si peu de temps.

«Les trois incendies ont été allumés exactement de la même manière», révèle Charles LeBlanc.

L’intervenant n’a pas voulu dévoiler plus de détails sur la nature de l’incendie puisque l’enquête de la GRC est toujours en cours.

«De notre côté, l’enquête est presque complète puisqu’on a déjà déterminé la cause. C’est la GRC qui poursuivra l’enquête», explique celui qui est aussi chef pompier à Moncton.

Plus de détails à venir.