Le Canadien à Bathurst: sans billet, des amateurs se réuniront au centre-ville

Le compte à rebours tire à sa fin. Le Canadien de Montréal et les Panthers de la Floride s’affronteront lors du match préparatoire Kraft Hockeyville à Bathurst, mercredi soir.

Les amateurs de hockey ont fait des pieds et des mains pour se réserver un des 3542 sièges du centre régional K.C Irving depuis l’annonce, en juillet, que le match aura lieu à Bathurst plutôt qu’à Renous – le village lauréat du concours annuel Kraft Hockeyville.

Ce sont tout de même les habitants de la communauté gagnante qui ont eu droit aux premiers billets. La plupart des résidents de Bathurst n’ont pas réussi à s’en procurer. Certains ont même confié à l’Acadie Nouvelle être déçus, voire frustrés, de ne pas pouvoir assister au match se déroulant dans leur propre cour.

De son côté, le bar Au Bootlegger a saisi la balle au bond en organisant une soirée de visionnement au centre-ville pour contrer la déception ambiante.

Il y aura un grand écran, un bar extérieur, des camions-restos, et bien sûr plusieurs amateurs de hockey, à compter de 18h, mercredi.

Michael Petrovici, le propriétaire de la brasserie, s’attend à recevoir plus de 600 personnes.

Les enfants sont les bienvenus, précise-t-il, mais ceux-ci devront être accompagnés d’un adulte.

«Les gens devraient amener leurs propres chaises et s’assurer de porter des vêtements chauds», a-t-il conseillé.

«Le match débute à 20h, mais le groupe Blue Marshall divertira la foule avant la partie et durant les intermissions», a ajouté le propriétaire.

Les brasseries locales Four Rivers, 13 Barrels et Moosehead seront aussi de la partie.

Nathan Dimitroff fait partie de la centaine de personnes qui se sont dites «intéressées» sur la page Facebook consacrée à ce rendez-vous.

«Je suis content pour la région. Ça va être cool, a-t-il partagé. Je n’ai pas de billet, mais je serai au centre-ville pour les festivités au Bootlegger avec les Blue Marshalls.»

Le Canadien de Montréal pourra aussi compter sur l’appui, à distance, d’Oliva Roussel et d’Anabelle Robichaud.

Les deux jeunes femmes affirment qu’elles assisteront sans aucun doute à la soirée de visionnement.

«C’est vraiment spécial de recevoir le Canadien de Montréal à Bathurst!» a mentionné Mme Roussel.

«C’est un événement important pour la belle région de Bathurst. Ça donne la chance aux gens de les voir même s’ils ne les verront pas en personne», a souligné Mme Robichaud dans un commentaire sur Facebook.

Adam LaPointe se trouve en quelque sorte parmi «les chanceux». Son petit fils, Noah, a remporté un laissez-passer pour la séance d’entraînement d’avant-match du tricolore.

«Nous avons seulement un billet pour la pratique, mais mon fils est très excité. Étant moi-même un amateur des Maple Leafs, j’aurais préféré voir mon équipe favorite. Mais finalement, comment souvent aura-t-on la chance de profiter de sports professionnels dans notre propre aréna?»

Le concours Kraft Hockeyville est une compétition réunissant les communautés canadiennes «les plus passionnées de hockey». La ville gagnante, soit celle qui obtient le plus de votes, se obtient l’occasion d’accueillir un match de la Ligue nationale de hockey et reçoit 250 000$ pour la rénovation de son aréna.