Hausse du nombre d’étudiants à l’Université de Moncton

Pour une deuxième année consécutive, l’Université de Moncton rapporte une hausse de ses inscriptions à temps complet pour sa session d’automne, soit 123 de plus que l’an dernier.

L’université accueille maintenant 4488 étudiantes et étudiants à temps complet, contre 4365 à l’automne 2018. Il s’agit d’une croissance de 2,8%.

Cette hausse survient un an après que l’U de M ait connu sa plus grande croissance d’inscriptions en dix ans. De 2017 à 2018, le nombre d’étudiants avait en effet augmenté de 157 au sein de la seule université francophone de la province.

Dans un communiqué de presse, l’institution rapporte que les inscriptions des étudiantes et étudiants à temps complet de l’international sont passées de 777 en 2018-2019 à 822 en 2019-2020, une augmentation de 45.

Dans cette même période, les inscriptions canadiennes ont augmenté de 78, dont 73 du Nouveau-Brunswick, passant de 3588 à 3666 (soit une hausse de 2,2%).

La vaste majorité des étudiantes et étudiants inscrits à l’Université de Moncton proviennent du Nouveau-Brunswick (69%). Les étudiantes et étudiants internationaux forment quant à eux la deuxième population en ordre d’importance avec 23%.

La Faculté d’administration a connu la plus grande hausse de ses inscriptions à temps complet avec une augmentation de 58. Elle est suivie de près par la Faculté des sciences de l’éducation avec 53 inscriptions de plus que l’an dernier.

La direction remarque également une augmentation des inscriptions aux cycles supérieurs: les inscriptions au deuxième cycle ont notamment augmenté de 9% dans la dernière année.

C’est sans surprise au campus de Moncton où le nombre d’inscriptions a le plus augmenté au cours des douze derniers mois, passant de 3648 à 3761 (3,1%).

La population estudiantine du campus de Shippagan a elle aussi connu une progression, passant de 336 à 365 (8,6%).

Les nouvelles sont toutefois moins bonnes au campus d’Edmundston, où le nombre d’étudiants a diminué de 19 en un an pour atteindre 362. Il s’agit d’une baisse de 5,5%.