Le Comité de sauvegarde de l’église de Bas-Caraquet remet ses derniers fonds à l’Académie Sainte-Famille

Le défunt Comité de sauvegarde de l’église de Bas-Caraquet a remis un don de 20 180 $, soit l’argent qui restait dans ses coffres, pour la sauvegarde de l’Académie Sainte-Famille, à Tracadie.

L’ancienne église de Bas-Caraquet, détruite en juin 2018 dans un violent incendie, partage plusieurs points en commun avec l’Académie Sainte-Famille, qui a été érigée par les Religieuses hospitalières de Saint-Joseph au début du siècle dernier, au même moment où les paroissiens de Bas-Caraquet construisaient leur église.

L’Académie est reconnue par le Nouveau-Brunswick comme étant un lieu patrimonial provincial. De plus, les plans, comme ceux de l’église incendiée, avaient été dessinés par Nazaire Dugas, le premier architecte acadien.

Les lettres patentes du comité stipulaient que seul un organisme œuvrant au Canada et ayant comme mandat la sauvegarde d’un édifice patrimonial, tout en étant enregistré comme organisme de charité, était éligible à recevoir les fonds restants.

L’Agence du revenu du Canada a d’ailleurs confirmé que Les Anciens et Amis de l’Académie Ste-Famille Inc, organisme de charité enregistré en vertu de la loi, respecte toutes les exigences pour ce transfert de fonds.

«À la suite à la destruction de la figure emblématique du village, ce don contribuera à sauvegarder un monument important des Religieuses hospitalières de Saint-Joseph, ces bâtisseuses de l’Acadie, qui ont érigé ce magnifique monument avec “la foi, l’espérance et la charité”, comme on le disait autrefois. L’Académie Sainte-Famille est un témoin crucial de notre passé tout en continuant sa mission communautaire, sociale, culturelle et patrimoniale au bénéfice de l’Acadie tout entière», dit Lucie LeBouthillier, présidente du défunt Comité de sauvegarde.

De son côté, Jean-Eudes Savoie, président de l’Association Les anciens et amis de l’Académie Sainte-Famille, estime que le Comité de sauvegarde de l’église de Bas-Caraquet mérite beaucoup d’admiration pour les efforts déployés envers la préservation du monument historique.

L’organisme a également remercié le Comité de sauvegarde pour le don.

«Le patrimoine bâti constitue pour un peuple un moyen par lequel il se distingue et qu’il affirme son identité propre. Il constitue un héritage dont nous sommes tous les bénéficiaires. Ainsi, il nous incombe non seulement de le protéger, mais aussi de le mettre en valeur. Plus qu’un moyen identitaire, il se révèle pour une communauté un moyen d’éducation pour les générations actuelles et futures. En tant qu’héritiers et héritières de ce passé qui nous distingue, nous avons le devoir moral de mettre en œuvre les initiatives et les ressources nécessaires afin de protéger ce que nos ancêtres nous ont légué.»

Plusieurs organismes culturels, communautaires et éducatifs de Tracadie oeuvrent toujours à l’intérieur de l’Académie Sainte-Famille.

Les premières pelletées de terre en vue de la construction d’une nouvelle église à Bas-Caraquet ont eu lieu il y a quelques jours.