Loto atlantique gagne le gros lot!

Les Canadiens des atlantiques n’ont pas délaissé la loterie cette année.

La société publique Loto Atlantique enregistre à nouveau des bénéfices qui excèdent ses attentes pour l’année fiscale 2018-2019.

Les profits se sont élevés à 422 millions $, alors que les ventes des billets de loterie ont dépassé les 1,2 milliard $.

C’est une légère augmentation par rapport à l’an dernier. En 2017-2018, la société affichait un chiffre d’affaires de 419,2 millions $ et un total des ventes de 1,16 milliard de dollars.

Brent Scrimshaw, président-directeur général de la société, souligne qu’il s’agit de la quatrième année consécutive que Loto Atlantique dépasse 400 millions $ de profits.

La totalité de ces profits sont versés aux gouvernements des quatre provinces de l’Atlantique.

La société a donc versé 130 millions de dollars au Nouveau-Brunswick, 138,6 millions à la Nouvelle-Écosse, 135,4 millions à Terre-Neuve-et-Labrador et 18,3 millions à l’Île-du-Prince-Édouard.

Les versements aux provinces ont dépassé les attentes sauf dans le cas de la Nouvelle-Écosse, où la contribution a fait défaut de presque 1%.

Quant aux gagnants de la loto, la société leur a versé un total de 435,7 millions $ de dollars au cours du dernier exercice financier.

L’organisme agit aussi comme bailleur de fonds pour certains événements communautaires qui revêtent un rôle important dans les collectivités touchées.

Dans la dernière année, 132 événements en Atlantique en ont bénéficié.

Les contributions s’élevaient à 1,7 millions de dollars dans plus de 650 festivals et manifestations communautaires au cours des 5 dernières années.

À la fin de l’exercice financier 2018-2019, la société publique Loto Atlantique comptait 650 employés dans les quatre provinces de l’Atlantique.

«Chacun de nos employés s’engage à fournir aux joueurs un environnement de jeu responsable et réglementé», fait savoir Brent Scrimshaw par voie de communiqué.