UNI se joint à la Maison de l’Acadie de Petit-Rocher

La maison de l’Acadie à Petit-Rocher, autrefois nommée Complexe Madisco, est désormais dans les mains des ouvriers. Après plusieurs mois d’attente, les responsables ont donné feu vert aux travaux de construction, mardi matin.

Les employés de l’Association francophone des municipalités du N.-B., de la Société de l’Acadie du N.-B. et la Société des Jeux l’Acadie pourront donc bientôt regagner leurs locaux.

Une fois rénové, le bâtiment de 17 000 pieds carrés deviendra aussi le toit d’UNI Coopération financière pendant un minimum de 15 ans.

Robert Moreau, le chef de la direction chez UNI a dévoilé, mardi lors d’une conférence de presse, sa vision pour le projet.

«C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’annonce la mise en chantier de la première Caisse de Demain qui verra le jour ici même dans la maison de l’Acadie», a-t-il exprimé.

Le comité permanent de développement du Junévat et UNI coopération financière ont annoncé les débuts des travaux de la Maison de L’Acadie à Petit-Rocher. – Acadie Nouvelle : Allison Roy.

La Caisse de Demain est un nouveau concept qui vise à moderniser la façon d’offrir des services financiers. Plus concrètement, la nouvelle succursale comprendra un espace café, des salons de rencontre, une estrade de formation et une salle d’accueil modernisée, tous adaptés aux besoins des nouvelles générations.

«Le monde évolue rapidement, et UNI suit la cadence et se modernise afin de refléter les besoins évolutifs de ses membres. Dans un monde où tout se fait en ligne ou presque, la qualité de notre accompagnement deviendra davantage une condition de succès chez UNI…», a ajouté M. Moreau.

Le maire de Petit-Rocher, Luc Desjardins, a affirmé ressentir «une fierté toute particulière» lors de cette annonce.

«Lorsque je suis devenu maire du village de Petit-Rocher, en 2012, je me suis vite rendu compte que le Complexe Madisco avait grandement besoin d’une transformation», a-t-il souligné.

Le bâtiment est un ancien juvénat, autrefois dirigé par les Frères du Sacré-Cœur qui a ouvert ses portes il y a plus de 70 ans.

«Il y avait une odeur d’humidité par les jours de pluie et des températures dignes d’un sauna lors des journées chaudes», s’est souvenu le maire.

Après réflexion, M. Desjardins a finalement décidé de mettre l’avenir du Complex Madisco dans les mains des organismes provinciaux qui s’y logeaient.

Cette décision a porté fruit.

«L’idée a fait son chemin et a finalement abouti», a-t-il fièrement lancé.

Mylène Ouellet-Leblanc, la présidente du comité permanent de développement du Juvénat (CPDJ) a aussi adressé les quelque 40 personnes réunies à Petit-Rocher.

Les efforts de Mylène Ouellet-Leblanc, présidente du comité permanent de développement du Junévat, ainsi que ceux de ses collègues seront bientôt récompensés. Acadie Nouvelle : Allison Roy.

«Ce projet de modernisation viendra donner une seconde vie à un bâtiment historique de la municipalité et permettra d’assurer le maintien des sièges sociaux de trois organisations qui jouent un rôle crucial au sein de la société civile acadienne ici même à Petit-Rocher…», a-t-elle partagé.

Selon l’échéancier prévu, la phase de construction se terminerait à l’automne 2020 avec des coûts s’élevant à 3 millions $.

Le comité permanent de développement du Junévat et UNI coopération financière viennent d’annoncer les débuts des travaux de la Maison de L’Acadie à Petit-Rocher. – Acadie Nouvelle : Allison Roy.