Le Parti libéral évite le pire au Nouveau-Brunswick

Le Parti libéral du Canada a réussi à sauver les meubles au Nouveau-Brunswick malgré les gains du Parti conservateur et du Parti vert.

Les libéraux, qui détenaient l’ensemble des dix circonscriptions fédérales de la province au moment du déclenchement des élections, ont perdu trois sièges aux mains des conservateurs et un au profit des verts.

La lutte la plus serrée dans la province a eu lieu dans Miramichi-Grand-Lake, où Pat Finnigan l’a emporté par 414voix sur la candidate conservatrice Peggy McLean tard dans la nuit. Les deux adversaires se sont échangé la première position à plusieurs reprises.

Dominic LeBlanc a facilement été réélu dans Beauséjour. Le lieutenant de Justin Trudeau au Nouveau-Brunswick a réussi à obtenir un septième mandat consécutif même si son combat contre le cancer l’a tenu loin de la campagne.

La candidate du Parti vert dans Beauséjour, Laura Reinsborough, a terminé au deuxième rang, devant le candidat conservateur Vincent Cormier.

Le député libéral sortant dans Acadie-Bathurst, Serge Cormier, a aussi connu des ennuis de santé durant les derniers jours de la campagne. M. Cormier a quand même battu sans difficulté Martine Savoie du Parti conservateur et Daniel Thériault du NPD qui a dû se contenter du troisième rang. Avec 55,1% des voix, M. Cormier a remporté la victoire la plus décisive dans la province.

Le libéral René Arseneault a obtenu la confiance des électeurs de Madawaska-Restigouche pour un deuxième mandat devant le conservateur Nelson Fox.

La ministre sortante de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, a aussi été réélue pour un deuxième mandat dans Moncton-Riverview-Dieppe devant Sylvie Godin-Charest du Parti conservateur.

Wayne Long, le député libéral rebelle de Saint-Jean-Rothesay, l’a emporté devant le conservateur Rodney Weston qui tentait de reconquérir le siège qu’il a perdu il y a quatre ans.

Jenica Atwin du Parti vert a remporté la course à trois dans Fredericton, relégué le libéral sortant Matt DeCourcey au troisième rang, derrière la conservatrice Andrea Johnson.

Dans Nouveau-Brunswick-Sud-Ouest, John Williamson du Parti conservateur a facilement remporté le siège qu’il avait perdu aux mains de la libérale Karen Ludwig en 2015.

Après une première tentative ratée il y a quatre ans, le conservateur Richard Bragdon a rapidement été élu dans Tobique-Mactaquac.

L’ex-ministre conservateur Rob Moore, qui tentait lui aussi de regagner son siège dans Fundy-Royal après une difficile défaite il y a quatre ans, a été réélu.

À l’échelle provinciale, le Parti libéral a obtenu 37,5% des voix, contre 32,8% pour le Parti conservateur. Le Parti vert (17%) et le NPD (9,4%) ont fermé la marche. Le taux de participation se situe à 71,2%, soit 435 883 électeurs sur les 612 453 inscrits.