Deux condamnations pour pornographie juvénile

Deux hommes du Nouveau-Brunswick ont été condamnés à des peines de prison dans la foulée d’enquêtes sur des images d’enfants exploités sexuellement.

Robert Whiting, 65 ans, de Grand Bay-Westfield, a été condamné à 18 mois de prison, moins le temps déjà purgé, après avoir plaidé coupable.

Son nom demeurera inscrit au Registre national des délinquants sexuels pendant 20 ans et il devra soumettre aux autorités un échantillon d’ADN. À sa libération, il devra respecter plusieurs conditions ordonnées par la cour. Il lui sera entre autres interdit de se trouver près d’enfants âgés de moins de 16 ans.

Un homme de 70 ans de Sussex Corner a quant à lui été condamné à trois ans de prison. Les accusations découlaient d’une enquête sur des images d’enfants exploités sexuellement ayant été entreprise vers la fin de 2016.

Milton Wayne Taylor a été accusé d’accès à la pornographie juvénile, de possession de pornographie juvénile et d’avoir rendu accessible de la pornographie juvénile.

L’homme a été condamné à 36 mois de prison pour avoir rendu accessible de la pornographie juvénile et à 24 mois de prison pour avoir été en possession de pornographie juvénile. Les deux peines seront purgées simultanément.

Milton Wayne Taylor demeurera inscrit au Registre national des délinquants sexuels pour le reste de sa vie et il devra lui aussi fournir un échantillon d’ADN. Il devra respecter plusieurs conditions au moment de sa libération, notamment de ne pas se trouver en présence d’enfants.