Edmundston: début des travaux d’affichage à la sortie 18 de la Transcanadienne

Les travaux visant la construction d’enseignes format géant à l’entrée de la municipalité d’Edmundston vont débuter jeudi matin.

L’Office du tourisme Edmundston-Madawaska (OTEM) en a fait l’annonce dans le cadre de l’assemblée générale annuelle de l’organisme qui s’est tenue mardi soir.

Évalué à 1.2 million de dollars, le projet d’envergure prévoit l’aménagement d’enseignes sur une parcelle de terrain qui est située sur le boulevard Hébert, à la sortie 18 de la route Transcanadienne.

Les installations comprennent une enseigne verticale à écran de type LED qui fera l’annonce d’évènements importants se déroulant à dans la région d’Edmundston et d’une autre enseigne à vocation commerciale.

Des hôtels et des restaurants d’Edmundston seront les premiers à voir leurs couleurs affichées sur cette enseigne d’une hauteur de 75 pieds qui sera aisément visible à partir de la route Transcanadienne.

Un troisième module, lui aussi de grand format vertical, permettra à la Ville d’Edmundston d’afficher fièrement son nom et son identité.

«La sortie 18 est certainement un axe de développement majeur pour notre région», a affirmé Joanne Bérubé-Gagné, la directrice générale de l’OTEM.

Les enseignes lumineuses et les installations seront principalement composées de vinyle et d’aluminium.

«C’est un projet unique au Nouveau-Brunswick, qui est nécessaire pour bien positionner Edmundston sur l’autoroute», a ajouté la dirigeante de l’office de tourisme.

Si les travaux vont bon train, l’enseigne commerciale devrait être érigée d’ici la fin de l’année 2019.

Quant à l’enseigne numérique, celle-ci devrait être pleinement opérationnelle en mars prochain, à temps pour la saison touristique 2020.

Le projet devait également comprendre à l’origine l’aménagement d’un parc autour de la structure, idée qui a toutefois été abandonnée pour des raisons de sécurité.

«Il y a beaucoup trop de circulation automobile à cet endroit pour assurer la sécurité des gens qui voudraient se promener au parc», a expliqué Joanne Bérubé-Gagné.

Deux autres enseignes dites d’approche et de plus petite envergure doivent aussi être installées sur l’autoroute dans le cadre de l’initiative visant à reconnaitre Edmundston comme la première ville à l’entrée du Nouveau-Brunswick.