De l’aide pour les propriétaires à faible revenu du Sud-Est

Un nouveau programme de réparation pour les propriétaires à faible revenu voit le jour dans le sud-est de la province. Issu de l’organisme Habitat pour l’humanité Moncton, «Renew-It» donne un coup de pouce à ces propriétaires dont leur maison a un grand besoin d’amour.

L’association basée à Moncton financera les propriétaires, dont leur logis nécessite des réparations. Sans elles, la santé, la sécurité ou le bien-être des habitants est en jeu, souligne Chantal Landry, directrice générale à Habitat pour l’humanité Moncton. Il ne s’agit pas de rénovations esthétiques pour augmenter la valeur de la maison.

«Les réparations vont aider ces familles-là à rester dans leur maison longtemps», précise-t-elle.

Le programme vise aussi les propriétaires à faible revenu qui n’ont pas les capacités physiques ou les connaissances pour faire les travaux par eux-mêmes.

Pour bénéficier de Renew-It, les propriétaires devront répondre à des critères de sélection établis par l’organisme. Le programme accorde des prêts à la suite d’une évaluation des besoins du propriétaire. Le montant est déterminé selon ses moyens financiers.

Le remboursement du prêt sans intérêt est basé sur le revenu du propriétaire.

En tout, Habitat pour l’humanité Moncton a reçu 55 000 $ dans le cadre de cette initiative. Leur objectif est de financer de trois à cinq gros projets au cours de l’année.

L’organisme a reçu de l’argent du Fonds en fiducie pour l’environnement de la province ainsi que des dons d’autres organismes tels 100 Men Who Care et l’Association des agents immobiliers du Grand Moncton.

«Si on a beaucoup de demandes, c’est possible de faire des collectes de fonds et de faire des partenariats avec des entreprises», ajoute Mme Landry.

Lorsque les prestataires remboursent leur prêt, les fonds retournent dans le coffre. Ils serviront à aider d’autres familles dans le futur.

Habitat pour l’humanité Moncton existait déjà auparavant. L’organisme concentrait plutôt ses efforts dans la construction de maisons.

Mme Landry souligne qu’une forte demande pour des réparations a encouragé l’organisme à instaurer Renew-It.

Le Programme de réparations pour propriétaires du gouvernement provincial offre une aide similaire à celle d’Habitat pour l’humanité Moncton.

Les échelons pour calculer les revenus des propriétaires admissibles au programme gouvernemental ne permettaient pas à tous d’en bénéficier. Renew-It offrirait la possibilité d’englober un plus grand bassin de population, selon Mme Landry.

«On veut vraiment cibler les gens qui ne qualifient pas aux autres programmes.»

De ces personnes ciblées, on compte celles dont leur revenu est trop élevé pour se classer au programme provincial.

Si des gens sont devenus propriétaires à un moment où leur vie allait bien, les situations économiques peuvent vite se détériorer.

«Aller de locataire à propriétaire, c’est une grosse étape. Les gens ne réalisent pas toujours les responsabilités qui viennent avec.»

Elle raconte que certains propriétaires auraient pu négliger l’entretien de base de leur maison pour une raison tant liée à la perte d’un emploi, une maladie ou un manque de connaissances manuelles.

Ces mêmes personnes ont de la difficulté à contracter un prêt à la banque vu leur faible revenu.

«Des situations dans la vie ne devraient pas pénaliser une famille à perdre leur maison. On peut être là pour leur donner une petite poussée pour qu’ils puissent rester dans leur maison.»

Un volet de Renew-It s’attarde au calfeutrage des trous dans les propriétés. Les bénéficiaires n’auront pas besoin de contracter un prêt, le service étant gratuit. Le calfeutrage permet entre autres d’obtenir une efficacité énergétique et d’épargner sur les factures de chauffage.

«On veut offrir ça à des familles gratuitement et les éduquer à le faire par eux-mêmes. On veut impliquer leurs voisins, la famille, les amis.»

Le service sera offert à une douzaine de familles de la région.