Pas de hausse de taxe foncière en vue à Moncton

Le conseil municipal de Moncton étudie l’adoption d’un budget équilibré sans augmentation du taux d’imposition foncière.

Un budget d’exploitation de 161,8 millions $ (4,6 millions de plus que l’an passé) a été présenté aux élus cette semaine. Premier constat, les finances de la municipalité sont en bonne santé.

«Nous n’avons pas eu besoin de couper dans les services comme il a fallu le faire les années précédentes», se réjouit le directeur des finances, Jacques Doucet.

Autre point positif, les évaluations foncières progressent de 2,5%.

Pour la neuvième année consécutive, le taux d’imposition devrait être donc maintenu à son taux actuel, soit 1,6497$ par 100 $ d’évaluation. Les propriétaires d’une maison type évaluée à 150 000$ continueraient donc de débourser 2 775$ en impôt foncier. Le taux y est plus élevé qu’à Fredericton (1,4311$) et à Dieppe (1,6295$) mais plus faible qu’à Bathurst (1,7750$) et à Saint-Jean (1,7850$).

Les dépenses liées au service Codiac de la GRC continuent de grimper (+1,6 million $ en 2020). Cette tendance s’explique principalement par le nombre croissant d’heures supplémentaires effectuées par les gendarmes.

C’est pourquoi le détachement prévoit recruter 14 agents supplémentaires d’ici 2022, ce qui fera passer ses effectifs de 143 à 157.

La Ville prévoit également un budget d’immobilisation de 60,3 millions $.

Plusieurs projets ont été reportés et ne verront pas le jour en 2020. Il s’agit notamment de la création d’un Centre de découverte au Parc Irishtown, repoussée à 2023.

L’expansion du Zoo de Moncton ne commencera pas avant 2021. La Ville souhaite y ajouter un village africain et une zone safari. La réalisation de ce projet ambitieux devrait s’étendre sur plusieurs années et le coût anticipé s’élève à 17 millions $.

Les élus ont voté vendredi en faveur du budget après plusieurs heures de délibérations. Ils ont notamment approuvé l’ajout d’une nouvelle ligne d’autobus desservant le parc industriel Caledonia, le Costco et l’école Moncton High, construite à l’extrémité nord du territoire.

L’ensemble du budget de la municipalité doit être soumis au conseil pour approbation finale le 2 décembre prochain.