Des règles plus sévères pour les automobilistes du Nouveau-Brunswick

Les chauffeurs de remorqueuses pourront bientôt bénéficier des mêmes protections que les premiers répondants lorsqu’ils travaillent sur le bord de la route.

Fredericton à l’intention de modifier le code de la route pour inclure les remorqueuses dans les dispositions sur le corridor de sécurité à l’intention des automobilistes.

Le ministre de la Sécurité publique, Carl Urquhart, a déposé un projet de loi en ce sens, mardi, à Fredericton.

Le corridor de sécurité doit aussi s’appliquer dorénavant aux véhicules d’entretien de la voirie et aux véhicules utilitaires privés et publics dont les gyrophares sont activés.

Le Nouveau-Brunswick est la dernière province canadienne à ajouter ce type de véhicule au corridor de sécurité.

En plus d’utiliser la voie de gauche, lorsque possible, les automobilistes devront réduire leur vitesse de moitié dans le corridor de sécurité.

La province en profite aussi pour doubler le montant des amendes et augmenter le nombre de points d’inaptitude en cas distraction au volant ou de dépassement d’un autobus scolaire lorsque les feux rouges clignotent.

La distraction au volant devrait passer à 280$ et cinq points d’inaptitudes alors que  le dépassement d’un autobus scolaire pendant que les feux rouges clignotent sera de 480$ six points d’inaptitude.

«Nous adoptons ces mesures afin de réduire les risques de collisions, de blessures et de décès. Ces modifications seront bénéfiques pour le public, ainsi que les premiers intervenants, les travailleurs de la voirie et les écoliers», a assuré le ministre Urquhart

Le projet de loi devrait être adopté avant la fin de l’année et entrer en vigueur au début de 2020.

CAA Atlantique figure parmi les groupes qui ont milité pour élargir à un plus grand nombre de véhicules la loi liée au corridor de sécurité.

«C’est une excellente décision», a affirmé le vice-président aux communications, Gary Howard.

«Nous avons probablement quelques milliers d’accidents évités de justesse en Amérique du Nord chez CAA et AAA chaque année, et environ 100 décès. C’est une merveilleuse initiative du ministre et de son ministère», a-t-il dit.

Des modifications seront aussi apportées afin de permettre l’utilisation éventuelle de caméras dans les autobus scolaires.

Les modifications préciseront également comment les suspensions de permis de conduire relatives aux examens par un expert en reconnaissance de drogues seront imposées, et elles permettront aux agents de police d’appliquer la politique de tolérance zéro pour les conducteurs débutants, à la suite d’un test de sobriété sur place.

L’année dernière, la veuve d’un membre de la GRC de la Nouvelle-Écosse, qui a été frappé par une fourgonnette alors qu’il aidait des automobilistes à changer un pneu crevé, a poussé cette province à modifier sa réglementation.

Le 12 septembre 2018, le constable Frank Deschenes a été tué lorsqu’une fourgonnette a percuté son auto-patrouille et le VUS qui étaient stationnés en bordure de la route, à Memramcook.