10 000$ pour des informations sur la mort de Michel Vienneau

La famille d’un homme de Tracadie qui a été abattu par la police à Bathurst il y a près de cinq ans offre une récompense de 10 000 dollars pour des informations relatives à sa mort.

Michel Vienneau a été abattu dans son véhicule devant la gare de Bathurst le 12 janvier 2015.

La police a agi sur des informations anonymes à Échec au crime alléguant que l’homme d’affaires âgé de 51 ans et sa conjointe de fait Annick Basque étaient en possession de drogues illégales à leur retour d’un voyage à Montréal.

Dans une publication Facebook, Nicolas Vienneau, le frère de Michel, écrit que la police avait agi sur des informations «fausses», et que toutes les informations concernant sa mort seraient prises en compte.

Deux officiers de police de Bathurst, qui ont été acquittés des accusations criminelles liées au décès de M. Vienneau, font l’objet d’une audience pour violations présumées du code de conduite du service de police.

Les plaidoiries finales de cette audience sont prévues le 9 décembre à Fredericton.