Moncton: le nouveau refuge accueille enfin des sans-abri

La nouvelle Maison Nazareth, à Moncton, commence enfin à admettre ses protégés.

Environ 20 personnes ont passé la nuit de lundi à mardi au deuxième étage du bâtiment fraîchement retapé, situé sur la rue Albert.

Le refuge a accueilli ces premiers locataires à partir de 18h lundi, selon Jean Dubé, directeur général de la Maison de Nazareth.

Quelque 65 places sont disponibles pour l’instant. Le refuge aura une capacité de 120 lits lorsque les travaux de construction seront finalisés au premier étage.

«Jusqu’à maintenant, sur la liste, il y a une vingtaine de personnes qui arrivent ce soir (lundi). Si le mot se passe, on pourrait en accueillir jusqu’à 65», s’enthousiasme Jean Dubé.

Celui-ci rappelle que le refuge peut accueillir des personnes intoxiquées. Lorsque les travaux seront complétés, ces personnes seront installées dans une section séparée du bâtiment.

La date de l’ouverture officielle n’est pas encore connue.

«J’aimerais que ça soit avant la fin de l’année. Ça va bien. On pousse fort.»

Jusqu’à nouvel ordre, les sans-abri ne pourront pas passer la journée au centre. Ils devront quitter les lieux avant 8h.

Il s’agit d’une mesure temporaire jusqu’à la fin des travaux. Par la suite, ils pourront y passer la journée.

À leur arrivée, les sans-abri sont enregistrés dans une base de données. Les employés du centre leur fournissent ensuite des produits d’hygiène personnelle, un lit et un casier pour y entreposer leurs biens personnels.

«Ils sont toujours inquiets de se faire voler et de perdre leurs possessions, mais ici, ç’est barré, alors ils vont se sentir mieux», fait valoir Jean Dubé.

Une quinzaine d’employés travaillent dans le refuge de la rue Albert.

M. Dubé indique aussi que son organisme travaille de concert avec les deux régies de santé, Vitalité et Horizon, pour fournir des soins en toxicomanie et en santé mentale.

Le nouveau refuge de la Maison Nazareth devait ouvrir ses portes le 1er août, mais divers contretemps ont ralenti la construction.

Le projet d’environ 1,3 million $ a bénéficié d’une contribution de 480 000$ de la part des gouvernements fédéral et provincial.

La nouvelle de l’ouverture du refuge a été mentionnée au passage par le conseiller Greg Turner lors d’une réunion du conseil municipal de Moncton, lundi soir.

Après la réunion, la mairesse Dawn Arnold a répondu à quelques questions en mêlée de presse.

«On a travaillé très fort avec la Maison Nazareth pour que ça soit ouvert le plus vite possible. C’est un gros soulagement de savoir que plus de 60 lits seront disponibles. Il y a encore du travail à faire.»

Dawn Arnold croit que l’ouverture complète du refuge permettra d’alléger le problème de l’itinérance dans le Grand Moncton.

La mairesse Dawn Arnold a répondu à quelques questions au sujet de l’ouverture du refuge de la Maison Nazareth, lundi. – Acadie Nouvelle: Alexandre Boudreau

Elle affirme aussi qu’il pourrait bientôt y avoir du nouveau dans le dossier du logement abordable dans la ville, mais elle n’a pas voulu en dire plus.

«Plus de détails à venir à ce sujet bientôt. Très bientôt.»

Avec la collaboration de la journaliste Lili Mercure