Campbellton: interruption du service d’obstétrique pour au moins 20 jours

L’absence de personnel qualifié force la fermeture temporaire d’un autre service d’obstétrique de la province, soit celui de l’Hôpital régional de Campbellton.

Déjà interrompu depuis le 22 novembre en raison de la situation de débordement extrême qui frappe l’hôpital, les services d’obstétriques ne seront pas dispensés à l’hôpital jusqu’au lundi 23 décembre.

La situation est attribuable à un manque de pédiatre, selon le Réseau de santé Vitalité.

Pour leur part, les services de consultation en pédiatrie de l’Hôpital Régional de Campbellton seront interrompus temporairement du 3 au 5 décembre et du 16 au 22 décembre.

«Les jeunes patients qui ont besoin de services spécialisés seront dirigés vers l’Hôpital régional Chaleur, à Bathurst», indique le Réseau.

Ce n’est pas la première fois que des services d’obsétriques sont interrompus dans la province, faute de personnel qualifié.

Au début octobre, aucun accouchement n’a pu être pratiqué à l’Hôpital du Haut de la Vallée, à Waterville.

En juin, aucun accouchement n’a pu être pratiqué à l’Hôpital régional de Campbellton pendant quelques jours. Une situation semblable s’était produite au même hôpital en janvier 2016.

La situation a été beaucoup plus grave à l’Hôpital régional de Bathurst, où le service d’obstétrique a été fermé pendant plus de quatre mois, soit du 22 octobre 2018 au 4 février 2019.

Au cours de cette période, une centaine de femmes de la région Chaleur et de la Péninsule acadienne ont dû accoucher à Miramichi ou à Campbellton.