Cannabis médical: Shoppers Drug Mart étend la vente en ligne au N.-B.

Depuis mardi, la chaîne de pharmacies Shoppers Drug Mart offre du cannabis médical en ligne dans toutes les provinces canadiennes.

Moyennant un document d’autorisation préparé par un professionnel de la santé, il est maintenant possible d’acheter des fleurs séchées, de l’huile et des capsules de cannabis sur le site web de l’entreprise.

Ces produits sont ensuite acheminés par la poste.

Les clients peuvent consulter un médecin en ligne sur le site de l’entreprise afin de savoir si l’usage de cannabis médical est approprié. Cela permet aussi d’obtenir un document d’autorisation pour acheter du cannabis. Le processus prend environ 30 minutes, à en croire le site web de la pharmacie.

Il ne sera pas possible de se procurer du cannabis en se rendant à la pharmacie du coin, puisque Santé Canada n’autorise que la vente en ligne.

Michael Boivin, consultant pharmaceutique et membre d’un comité consultatif sur le cannabis médical pour Shoppers Drug Mart, explique que 1,1 million de Canadiens utilisent du pot pour ses facultés médicinales, mais qu’environ 800 000 d’entre eux utilisent des produits achetés dans des magasins tels que Cannabis NB ou des marchands illégaux.

Il estime qu’il est préférable de consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser la plante à des fins médicinales.

Michael Boivin estime que le service de consultation en ligne permettra de desservir des régions rurales où il peut être plus difficile d’avoir accès à un médecin de famille ou à une clinique.

Le cannabis médical peut aider les personnes atteintes de douleurs chroniques ou de problèmes de sommeil, d’après lui.

«La majorité des gens en prennent à cause de douleurs reliées à l’arthrite, à des problèmes de dos ou aux suites d’un accident. Ceux qui vivent avec des douleurs chroniques peuvent avoir de la difficulté à dormir, et ça peut les aider avec ça aussi.»

M. Boivin ajoute que certaines personnes atteintes de la sclérose en plaques utilisent ces produits pour alléger leurs spasmes, et que le cannabis peut aussi aider à réduire la nausée ressentie après des traitements de chimiothérapie.

Une alternative aux opioïdes?

Des médicaments de la famille des opioïdes, comme le fentanyl, la morphine ou l’oxycodone, sont souvent prescrits pour atténuer des douleurs chroniques chez certains patients.

En doses élevées, ces médicaments peuvent toutefois être dangereux. Les surdoses d’opioïdes ont tué environ 9000 personnes depuis 2016, selon Santé Canada.

Des morts recensées, 94% étaient accidentelles. Les surdoses sont souvent causées par des drogues illégales qui contiennent du fentanyl, mais les opioïdes obtenus avec une prescription ont aussi contribué à la crise, toujours selon Santé Canada.

Michael Boivin étudie le cannabis médical depuis 2013, bien avant de devenir consultant pour Shoppers Drug Mart.

Le cannabis ne remplacera pas les opioïdes du jour au lendemain, mais il peut être une piste de solution, selon M. Boivin.

Pour l’instant, il estime que la communauté scientifique manque toujours de données concrètes sur le cannabis médical.

«La vérité, c’est qu’on ne sait pas si c’est une alternative aux opioïdes puisqu’on n’a pas d’études à grand échantillon sur le sujet.»

Il affirme par contre que des données préliminaires semblent démontrer que l’usage de cannabis permettrait de réduire la dose nécessaire d’opioïdes chez certains patients.

«Le problème des opioïdes est relié au dosage, donc si on peut réduire le dosage, on pourrait potentiellement réduire le nombre de personnes qui font des surdoses.»