Les pompiers volontaires n’auront plus à payer leur plaque d’immatriculation

Le gouvernement provincial a annoncé, mercredi, qu’il élimine les droits associés à une plaque d’immatriculation pour pompiers volontaires. Cette mesure entrera en vigueur le 2 janvier 2020.

Depuis 2001, les pompiers volontaires qui en font la demande peuvent obtenir une plaque d’immatriculation qui précise clairement leur statut de sapeur bénévole.

Le gouvernement provincial dit délivrer en moyenne 500 plaques d’immatriculation pour pompiers volontaires par année au coût de 50$ la plaque, soit le même coût que la plupart des autres plaques d’immatriculation.

«Les pompiers volontaires sont là lorsque leurs voisins ont besoin d’eux plus que tout, a déclaré le ministre de la Sécurité publique, Carl Urquhart. L’élimination des droits à payer en vue d’obtenir une plaque d’immatriculation pour pompiers est une petite façon pour nous de reconnaître leur contribution à la vitalité de leurs communautés. Cette annonce permet de réaliser un engagement électoral du gouvernement.»

Afin d’être admissible à une plaque d’immatriculation pour pompier, il faut que le nom de la personne figure sur la liste fournie au gouvernement provincial par l’Association des chefs pompiers du Nouveau-Brunswick.

L’association exige que les demandeurs suivent le premier cours de formation destiné aux pompiers et qu’ils soient membres d’un service d’incendie depuis au moins un an. Les pompiers doivent aussi être le propriétaire immatriculé du véhicule pour laquelle la plaque est délivrée.

Les pompiers qui souhaitent que les droits de leur plaque soient annulés doivent aussi fournir, au moment de l’achat, la preuve qu’ils sont des membres volontaires en règle.