N.-B.: un tueur de policier autorisé à quitter la prison pour un cours de méditation

Un homme condamné pour avoir tué un policier au Nouveau-Brunswick a été autorisé à sortir de prison avec escorte pour suivre un cours de méditation, à Moncton.

Anthony Romeo, qui a maintenant 56 ans, purge une peine d’emprisonnement à perpétuité pour le meurtre de l’agent Emmanuel Aucoin, survenu en mars 1987.

Anthony Romeo est devenu admissible à la libération conditionnelle totale en 2012, mais la Commission des libérations conditionnelles du Canada a déclaré qu’il posait toujours un risque pour le public.

La Commission a été informée jeudi des progrès d’Anthony Romeo, notamment en ce qui concerne sa santé mentale.

Le détenu a déclaré à la Commission qu’un cours de méditation qu’il avait suivi dans l’aile à sécurité minimale de la prison lui avait été utile.

Le conseil a accepté de lui permettre de suivre un cours de quatre heures à Moncton s’il est escorté par un agent correctionnel.