Avortements: Jagmeet Singh visitera la Clinique 554 de Fredericton

Le chef du Nouveau Parti démocratique du Canada sera de passage au Nouveau-Brunswick, samedi.

Jagmeet Singh doit visiter la Clinique 554 de Fredericton qui s’apprête à fermer ses portes en raison de problèmes financiers causés par l’absence de financement provincial.

M. Singh avait soulevé la question de la fermeture de la seule clinique d’avortement en milieu non hospitalier au Nouveau-Brunswick lors du deuxième débat télévisé en français durant la campagne électorale.

Le mois dernier, le chef du NPD a envoyé une lettre au premier ministre canadien Justin Trudeau pour lui demander d’intervenir contre le règlement néo-brunswickois «régressif» qui empêche le financement public des avortements pratiqués hors des centres hospitaliers.

«Le refus continu du gouvernement du Nouveau-Brunswick (…) constitue une violation claire et grave de la Loi canadienne sur la santé», selon Jagmeet Singh.

«Je vous exhorte à agir immédiatement en retenant les transferts de fonds à la province jusqu’à ce que le Nouveau-Brunswick respecte la Loi canadienne sur la santé en finançant les services d’avortement hors hôpital.»

Justin Trudeau avait lui aussi promis durant la campagne électorale  d’intervenir pour sauver la Clinique 554.

De passage dans la capitale néo-brunswickoise, le chef du Parti libéral s’était engagé à «utiliser tous les outils nécessaires, y compris sous la Loi canadienne sur la santé, pour assurer que ça soit fait par le gouvernement du Nouveau-Brunswick.»

Après sa visite de la clinique du centre-ville de Fredericton, M. Singh se rendra dans un café de Bathurst en fin de journée pour y rencontrer des citoyens.